Covid-19 : baisse de l'espérance de vie et des mariages

740.000
En 2020, 740.000 bébés sont nés en France.

La pandémie de Covid-19 a eu un impact sur la population française. En raison du contexte sanitaire, l’espérance de vie, le nombre de mariages et de naissances ont baissé. C’est ce qu’on appelle un bilan peu reluisant.

Moins de naissances, plus de décès

C’est une enquête peu réjouissante que l’Insee a publié le mardi 19 janvier 2021. Selon son dernier bilan démographique, certes la population a augmenté (+0,3%) mais pas à cause du nombre de naissances. En 2020, 740.000 bébés sont nés en France. Un chiffre en recul avec un indicateur conjoncturel de fécondité qui s’établit à 1,84 enfant par femme.

Si la population a continué d’augmenter, c’est grâce « pour moitié au solde naturel (+ 82.000 personnes), différence entre les nombres de naissances et de décès. Il a fortement baissé du fait de la forte hausse des décès liée à la pandémie de Covid-19 ». Selon l’Insee, en 2020, 658.000 personnes sont décédées en France, soit 7,3 % de plus qu’en 2019. « La pandémie de Covid-19 a particulièrement affecté les décès au printemps et en fin d’année ».

Population vieillissante, espérance de vie et mariages en baisse

Le bilan démographique note aussi une diminution de l’espérance de vie par rapport à 2019 (– 0,4 an pour les femmes et – 0,5 an pour les hommes). Elle s’élève à 85,2 ans pour les femmes et à 79,2 ans pour les hommes. Cette baisse « est bien plus forte qu’en 2015, année marquée par une forte grippe hivernale (– 0,3 an et – 0,2 an) » remarque l’Insee.

Selon l’enquête, avec l’avancée en âge des baby-boomers, la population française vieillit. « Au 1er janvier 2021, plus d’une personne sur cinq (20,7 %) en France a 65 ans ou plus ». Elle souligne aussi une chute historique du nombre de mariages. Confinements et mesures sanitaires obligent, 148.000 unions -144.000 entre personnes de sexe différent et 4.000 entre personnes de même sexe- ont été célébrées en 2020. Ce chiffre est en recul de 34 % par rapport à 2019.


A découvrir