2010 - 2020 : dix années de baisse de la natalité en France

16 %
Le nombre de naissances a chuté de 16% entre 2010 et 2020.

L’INSEE a publié les taux de natalité pour la France métropolitaine depuis 2010 jusqu’à 2020. Il s’agit tout simplement du nombre de naissances pour 1000 habitants, qui passe de 12,8 en 2010 à 10,7 en 2020, ce qui fait en dix ans une chute de 16%.

En janvier 2010, la France métropolitaine comptait 62,8 millions d’habitants ; dix ans plus tard, en janvier 2020, on est arrivé à 65,1 millions. Cette augmentation de 2,3 millions est due exclusivement à l’allongement de la durée de la vie : le nombre des personnes de 65 ans et plus est passé de 10,5 Millions à 13,2 millions, en augmentation de 2,7 millions, davantage que l’augmentation de la population totale.

Le nombre des personnes en âge de travailler a diminué de 0,7 millions si l’on retient comme limite 60 ans. Certes, si l’on va jusqu’à 65 ans on trouve une augmentation de la population potentiellement active, mais cette potentialité est loin de se réaliser : la cessation de l’activité professionnelle a lieu en moyenne trop tôt dans notre pays, en comparaison de certains autres, comme l’Allemagne ou le Japon, qui compensent l’inquiétant vieillissement de leur population par une élévation vigoureuse de l’âge moyen de retrait du monde du travail.

Naissances en France pour 1 000 habitants


A découvrir

Alain Paillard et Jacques Bichot

Autodidacte « à l'ancienne », Alain Paillard a toujours aimé les statistiques et s’est toujours intéressé à la démographie pour ce qu'elle peut apporter dans la connaissance des hommes. Après sept ans passés dans le privé, il est entré dans l'Administration et a terminé sa carrière au service des relations publiques.

Jacques Bichot est économiste, mathématicien de formation, professeur émérite à l'université Lyon 3. Il a surtout travaillé à renouveler la théorie monétaire et l'économie de la sécurité sociale, conçue comme un producteur de services. Il est l'auteur de "Cure de jouvence pour la Sécu" aux Editions de l'Harmattan, de "La mort de l'Etat providence ; vive les assurances sociales" avec Arnaud Robinet, de "Le Labyrinthe ; compliquer pour régner" aux Belles Lettres et de "La retraite en liberté" au Cherche Midi.