Banque digitale : tendances apparues en 2017 et celles à venir en 2018

370 000
On compte en France plus de 370 000 conseillers bancaires et
directeurs d'agence.

Alors que notre monde devient de plus en plus digitalisé et que les performances des mobiles ne cessent de croître, 2017 a révélé de nombreuses opportunités et défis passionnants pour la banque digitale.

Tandis que les clients recherchent des expériences numériques les plus simples possibles sur tous leurs appareils, les banques font la course pour améliorer leurs capacités digitales tout en évitant le spectre de la fraude.

Voici quelques-unes des évolutions clés de l'année dernière, et ce que nous pouvons anticiper en 2018.

Evolutions de l'année écoulée :

La gestion des identités est devenue un grand sujet d'actualité, en raison de multiples violations des informations personnelles

La période où vous pouviez vérifier l'identité d'une personne en utilisant uniquement son numéro de sécurité sociale et d'autres informations personnelles, est définitivement révolue. Les violations de données sensibles révèlent que, dans de nombreux cas, ces informations ne sont plus suffisamment sûres. Les banques sont préoccupées par le développement de la fraude et, en conséquence, par l’augmentation de leur responsabilité. Pour renforcer leur sécurité, beaucoup ont concentré leur attention sur de nouvelles technologies d'identité, allant au-delà des anciens systèmes basés sur vos informations personnelles. Cela signifie qu'il faut passer à des mesures d'identification biométrique plus difficiles à craquer et offrant un degré de sécurité accru.

Lorsque l’on compare les canaux digitaux dans certaines banques, on s’aperçoit que le mobile atteint la parité avec l'ordinateur pour les ouvertures de compte et les conversions

Les données recueillies par Avoka auprès des grandes banques de détail en Amérique du Nord indiquent en effet qu'à la mi-2017, le nombre des applications effectué sur mobile a égalé celui des ordinateurs.

De manière plus significative, le taux de conversion sur mobile apparaît plus élevé que sur l’ordinateur, ce qui démontre l'importance d'une expérience utilisateur bien conçue lors de la vente de services financiers sur mobile. Les nouvelles statistiques montrent que les idées reçues selon lesquelles les consommateurs veulent « naviguer, mais ne pas acheter » sur leurs mobiles ne sont plus vraies. De nombreuses banques qui s’étaient concentrées sur les applications sur ordinateur profitent à présent de fonctionnalités telles que le pré-remplissage d'informations identitaires à partir d'une photo du permis de conduire ou en provenance de l’opérateur de services mobiles, afin d’améliorer leur expérience d'intégration mobile.

Les banques proposant des offres bancaires professionnelles sont très attentives à l'intégration digitale

Les produits des banques destinés aux entreprises ont pris du retard dans leur transformation digitale par rapport à ceux des banques de détail, du fait que les banques ont accordé davantage d’importance à l'amélioration de leurs propres performances. Les grands projets de cette année visant à abandonner les systèmes papier complexes pour offrir des produits bancaires professionnels et recueillir des données concernant l’identité des clients et la conformité, montrent que les banques se concentrent maintenant sur ces domaines souvent négligés. Alors que les entreprises attendent des processus bancaires entièrement numérisés, les banques doivent veiller à ce que l’ensemble de leurs produits et services offrent des expériences digitales conviviales.

Tout le monde considère l'analytique et l'Intelligence Artificielle comme un avantage, mais peu d'applications d’intelligence artificielles réelles ont eu un impact 

Les analyses et une meilleure compréhension du comportement des clients ont aidé les banques à adapter leurs produits et à améliorer l'expérience client. Si l'intelligence artificielle et l'analytique offrent un potentiel significatif pour modifier la façon dont les banques - et d'innombrables autres entreprises - fonctionnent, il reste difficile de savoir exactement quels en seront les effets. Les premières implémentations concrètes proposées aux clients de ces technologies semblent toujours faire partie du futur.

Quelles sont les tendances à surveiller en 2018 :

La biométrie sera beaucoup plus présente dans la gestion de l'identité

Alors que les banques cherchent à améliorer la sécurité et à lutter contre la menace toujours croissante de la criminalité financière, attendez-vous à ce qu'elles se tournent de plus en plus vers des technologies d'identification biométrique. Par exemple, faire correspondre un selfie à une photo du permis de conduire, et vérifier les mouvements pour s'assurer que l'utilisateur est bien réel, et qu’il ne s’agit pas juste d’une photo, deviendra plus habituel.

La sécurité des téléphones continuera à propulser le mobile

La capture d'informations identitaires cryptées dans un téléphone et l'utilisation de celles-ci pour piloter des applications et des achats pour toutes sortes de produits s'avèreront plus sûres que des données d'identité stockées centralement (et souvent volées par des hackers). Au fur et à mesure que leurs atouts deviendront évidents par rapport aux canaux traditionnels, les mobiles ouvriront la voie à des transactions financières plus sûres.


A découvrir