Un tiers des banques menacé de fermeture

354
Sur 1.000 banques étudiées, 354 d'entre elles pourraient fermer leurs
portes si la conjoncture venait à se retourner.

McKinsey montre une certaine fragilité pour les banques dans le monde.

Des banques plus fragiles en Asie

Une banque sur trois serait menacée de mettre la clé sous la porte dans les prochains mois. C'est le constat effrayant du cabinet de conseil McKinsey qui s'est penché sur une question dans une étude publiée le lundi 21 octobre dans Les Échos. Sur un millier d'établissements bancaires dans le monde, 354 d'entre eux sont menacés de fermeture dans le cas où la conjoncture passera à retourner.

This constat s'appuie sur une faible stabilité moyenne après seulement 1,6%. Pour les banques les plus solides, leur score est dix fois plus élevé. Par la Concernés Principalement des Fragilite facility Bancaires, «Les Pays d'Asie développés» , where 40% ILS à Sont MENACES d'être, contre 37% en Europe de l'Ouest.

La croissance mondiale ralentie

D'après le cabinet de conseil, cette situation serait la conséquence d'un taux de change faible, voire négatif. Ils pèsent sur les revenus des banques qui ont dû miser sur les volumes en octroyant massivement des prêts. Une stratégie très risquée qui dépend de la conjoncture. En cas de retour, les incidents de paiement sont alors multiplicateur, fragilisant la banque.

Et McKinsey tire la sonnette d'alarme. Le cabinet prévient d'un ralentissement de la croissance mondiale. Entre Brexit, conflits commerciaux et risques géopolitiques, l'avenir s'annonce incertain. Le Fonds monétaire international (FMI) vient à 3%.


A découvrir