Beaujolais nouveau : le succès attendu pour l'export

Le beaujolais nouveau est très apprécié à l'étranger si bien qu'en
2012 47% des bouteilles ont été exportées.

Comme chaque année, selon la tradition, les amateurs de vin ont dû attendre le troisième jeudi du mois de novembre pour acheter et déguster le fameux vin de primeur. Si l'intérêt pour le Beaujolais nouveau a tendance à diminuer en France, ce n'est pas le cas à l'étranger, et en particulier au Japon. Cette année encore, une grande partie de la récolte sera exportée.

Arrivée du Beaujolais nouveau le troisième jeudi de novembre

C'est une tradition qui est respectée tous les ans, depuis 1985. Il faut attendre le troisième jeudi du mois de novembre pour voir arriver le Beaujolais nouveau. La réglementation impose qu'avant ce jour, aucune bouteille ne puisse être vendue.

Le vin du nord de Lyon, commercialisé quelques semaines après la récolte, bénéfice d'un plan de communication important  autour de son arrivée et d'une couverture médiatique conséquente. Mais il faut tout de même signaler que malgré cela, l'intérêt pour ce vin a tendance à diminuer en France, où les étudiants sont désormais les seuls à célébrer réellement le troisième jeudi de novembre. Les ventes continuent de décroître dans l'hexagone.

A noter que les dispositifs policiers seront renforcés sur les routes dans certaines zones « sensibles », à Toulouse notamment, dans la nuit de jeudi à vendredi, par anticipation d'un risque d'alcoolisation plus fort pour les amateurs de vin.

Un succès à l'export

Si les ventes baissent en France (tendance qui devrait se poursuivre cette année), le fameux fin de la région du Beaujolais est toujours très attendu hors des frontières françaises, et compte parmi les leaders des vignobles français à l'export.

Comme le rappelle BFM Business, 47% des bouteilles commercialisées en 2012 ont été exportées (15 millions sur 32 millions), dans plus de 110 pays, avec en tête des destinations : le Japon, l'Allemagne, et les Etats-Unis.

Au Japon, l'engouement autour du Beaujolais nouveau est probablement encore plus important qu'en France, avec en 2012, 9 millions de bouteilles achetées. Il faut dire que la perception de ce vin est très différente au pays du Soleil Levant, où il est considéré comme un produit haut de gamme, avec un prix sensiblement plus important qu'en France.

La Chine, qui se distingue également depuis plusieurs années maintenant par un intérêt grandissant pour les vins français, devrait, par ailleurs, offrir au Beaujolais de nouvelles perspectives commerciales.  

Plus d'articles sur JOL Press


A découvrir

JOL Press

Le site JOL-Press édité par la Société JOL-Press Editions est un site d'information qui propose aux internautes "un autre regard sur le monde".

Dans une approche décloisonnée et internationale, JOL-Press apporte son savoir-faire au service de l'information, qu'elle soit médiatique, communautaire ou institutionnelle, en utilisant toutes les possibilités numériques, avec pour seule priorité, la qualité des contenus.