Un bénéfice d'exploitation pour Orange Bank en 2023

200000
Orange Bank compte 200 000 clients en France.

Orange Bank coûte toujours beaucoup d’argent à l’opérateur. Orange a cependant annoncé qu’un premier bénéfice d’exploitation est prévu pour 2023.

Orange a lancé son offre bancaire en ligne et mobile à la toute fin de l’année dernière. Depuis, Orange Bank compte 200 000 clients en France, avec l’objectif d’atteindre deux millions de clients d’ici dix ans. Mais pour continuer de croître, Orange Bank va devoir s’ouvrir à plus de pays en Europe ; ce sera ainsi le cas de l’Espagne d’ici la fin de l’année prochaine puis, sur une période allant de 2020 à 2023, c’est en Pologne, en Belgique et en Slovaquie que l’offre bancaire d’Orange sera disponible.

Lancement en Espagne

Orange veut attirer quatre millions de clients en Europe en cinq ans, et générer un produit net bancaire de 500 millions dans tous les pays où le service sera proposé. Actuellement, Orange Bank coûte cher à l’opérateur télécoms : les coûts de lancement et de développement vont s’échelonner entre 500 à 600 millions d’euros rien que pour la France et l’Espagne qui sont certes de gros marchés. Un montant qui pèse sur le bénéfice d’exploitation d’Orange.

Rassurer les marchés

C’est pourquoi le groupe a voulu rassurer ce vendredi 30 novembre, en annonçant que sa banque allait générer un bénéfice d’exploitation d’ici 2023 dans ses deux premiers pays. Un objectif relativement prudent : la moitié des « néo-banques » créées par des « pure players » (N26, Revolut) ou par les banques traditionnelles ont assuré qu’elles parviendraient à l’équilibre dès 2020. Le superviseur bancaire français, l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution, a émis des doutes sur le sujet.


A découvrir