Bilan positif pour la ponctualité des avions cet été

550000
550 000 voyageurs ont été touchés par des retards ou des annulations
de vols cet été.

L'été a été clément pour les voyageurs qui ont emprunté l'avion : la ponctualité a été en hausse et les annulations en baisse, selon le baromètre Air Indemnité.

Il y a eu moitié moins de vols annulés cet été dans les aéroports français, par rapport à l'an dernier (48% exactement). Et les retards supérieurs à trois heures, qui déclenchent le versement d'indemnisations (jusqu'à 600 euros) sont en baisse de 27%, d'après le baromètre Air Indemnité cité par Le Parisien. De bonnes nouvelles donc pour les voyageurs, qui ont tout de même été près de 550 000 à subir un aléa cet été. C'est un tiers de moins que l'an dernier. 1 423 avions vols ont été annulés au départ ou à l'arrivée d'un aéroport en France.

Une « journée noire » le 27 juillet

Si le bilan est bien meilleur, Air Indemnité tient à relativiser : la situation l'été dernier a été particulièrement mauvaise, en raison notamment de mouvements sociaux dans les compagnies aériennes et parmi les personnels au sol un peu partout en Europe. Néanmoins, le baromètre reconnait que l'été 2019 a été meilleur que l'été 2017, une année « normale ». Il y a tout de même eu des journées difficiles cet été, à l'image du 27 juillet où 8% des vols ont connu des retards ou ont été annulés.

En haut du classement

Parmi les bons élèves cet été, Aeroflot n'a essuyé que 0,64% de retard ou d'annulation. Turkish Airlines et Scandinavian Airlines sont les deuxième et troisième compagnies les plus ponctuelles. Tout en bas du classement, Norwegian Airlines (4,55% de problèmes en tout genre), Aigle Azur (9,46%) et Tunisair (10,33%) ont été les compagnies qu'il fallait éviter ! Cela s'explique en particulier par la présence dans les flottes du 737MAX, cloué au sol depuis le mois de mars.


A découvrir