Les billets de train bientôt vendus dans les bureaux de tabac

82 MILLIONS
En 2017, la SNCF a transporté 82 millions de voyageurs.

Et si, demain, on pouvait se rendre dans un bureau de tabac ou à la Poste pour y acheter… des billets de train ? C’est la proposition de Guillaume Pepy, le patron de la SNCF.

Internet permet de commander un billet de train depuis n’importe où en France et dans le monde, peu importe l’heure. Mais la SNCF veut donner à ceux qui n’ont pas accès à internet la possibilité d’acheter un billet en se rendant physiquement dans un lieu. On pense aux gares naturellement, mais les guichets sont en voie de disparition. Comment faire alors ? Guillaume Pépy a sa petite idée. Le président de la SNCF a évoqué plusieurs pistes au micro de BFMTV.

Mairies, bureaux de poste, buralistes…

« Il faut conserver de la vente de billets partout », a-t-il assuré. Et pour ce faire, l’entreprise ferroviaire veut faire appel aux mairies, aux maisons de service public, ainsi qu’avec la Poste et les bureaux de tabac. « Je reçois le président des buralistes la semaine prochaine pour la vente de billets dans les bureaux de tabac », explique Guillaume Pépy. Les buralistes, qui sont souvent les derniers commerces toujours ouverts dans les villages, pourraient effectivement être une solution pour ceux qui ont besoin d’acheter un billet.

Bureau mobile

Mais ce n’est pas tout. « Vous vous souvenez des petits commerçants qui allaient dans les villages ? Et bien on teste un bureau mobile dans plusieurs régions », a annoncé le dirigeant. Une manière comme une autre de rester au contact de la population ! Par ailleurs, il est toujours possible de passer un coup de fil au 3635 : l’appel, qui ne sera plus surtaxé à partir de cet été, permet d’acheter un billet et de modifier son voyage.


A découvrir