La biométrie, clé de voûte de la sécurité, de la réduction des fraudes

37 %
37% de tous les abandons de panier d'achat en ligne se produisent
pendant le processus de connexion

Alors que les paiements mobiles se multiplient, la question de la sécurisation desdits paiements se pose. Aujourd’hui, l’Union Européenne estime que la validation d’un paiement en ligne par un SMS n’est plus suffisamment sécurisée. Quelques semaines plus tôt, l’UE avait également voté une nouvelle mesure entrée en vigueur en septembre 2019 : l'authentification multi-facteurs.

Le principe de l'authentification multi-facteurs c’est que chaque paiement devra ainsi être vérifié par au moins deux méthodes, pour s’assurer que l’ordre de paiement est bien effectué par le propriétaire du mobile, et du compte. Deux méthodes qui n’impliqueront donc plus le SMS. Aux banques et commerçants de trouver de nouvelles solutions, approuvées par les normes européennes, et suffisamment faciles d’accès pour les utilisateurs afin que ces réglementations n’entachent pas les chiffres du e-commerce.

Bien qu'il n'y aura jamais de solution miracle pour lutter contre la fraude, la biométrie constitue un facteur d'authentification et un outil de lutte contre la fraude efficaces pour les clients, tant en ligne que par téléphone. La fraude est une menace réelle à considérer, et toute approche trop laxiste de la sécurité nous fait courir à tous, de grands risques - cela comprend les consommateurs, les entreprises et les institutions financières. Si la validation d’un paiement par SMS semble sécurisée, il faut pourtant noter que le vol, ou la corruption de smartphones font aujourd’hui partie des menaces les plus fréquentes pour les utilisateurs. Et les banques sont généralement également impactées lorsque leurs utilisateurs se font dérober des fonds.

C’est pourquoi les banques et institutions financières, dans un premier temps, se penchent de plus en plus sur la biométrie comme méthode d’authentification et de sécurisation des paiements et activités en ligne. En effet, en plus d'améliorer la sécurité et la prévention de la fraude, la biométrie améliore et fluidifie l'expérience des clients. En permettant l'authentification de la voix, du visage, du comportement et des empreintes digitales, la technologie offre aux clients des moyens plus rapides et plus sûrs pour prouver leur identité.

La biométrie, pour réhumaniser l'authentification ?

En 2018, les consommateurs recherchent plus de commodité et de choix dans la façon dont ils communiquent avec une entreprise, surtout en ce qui concerne les services financiers, et ils sont maintenant habitués à accéder à leurs services bancaires de façon transparente par activation vocale. Les entreprises doivent donc comprendre que les consommateurs numériques d'aujourd'hui se sont simplement habitués à des méthodes d'authentification sophistiquées, en particulier lorsqu'ils accèdent aux services par téléphone.  

Par conséquent, les entreprises doivent réfléchir aux technologies les plus intuitives et sécurisées, qui leurs permettent de proposer les expériences rapides et pratiques exigées par leurs clients. Pour répondre à ces exigences, la biométrie coche un certain nombre de cases.

Le boom biométrique

Sur l’année 2018, les technologies biométriques ont connu une croissance d’adoption conséquente dans le monde. Les technologies Nuance à elles seules ont réalisé avec succès près de 5 milliards d’authentifications vocales. Cette croissance d’adoption de la biométrie n’est pas unique, mais contribue à illustrer la volonté des entreprises d’adopter de nouvelles méthodes d’authentification.

Le cabinet d’étude Forrester explique d’ailleurs que « comme les utilisateurs exigent de plus en plus une authentification simple, pour tous les comptes en ligne, les solutions biométriques ont suscité beaucoup d'intérêt, à la fois pour l’authentification, mais aussi pour prévenir de la fraude, en particulier sur les appareils mobiles et les appareils IdO. A mesure que l’adoption de ces méthodes augmentera, elle accélerera la disparition de la méthode d’authentification la moins agréable au monde : les mots de passe. »

Pour les entreprises et organisations, le passage aux authentifications et à la prévention de la fraude via la biométrie offre des résultats spectaculaires, surtout lorsque l’on compare aux modèles historiques et antiques basés sur des mots de passe. Ce sont ces anciens systèmes qui sont à l'origine des vols de données clients massifs. Les références basées sur la mémoire sont faciles à trouver sur le darkweb et simples à copier à des frauduleuses. 

Des technologies avancées fiables

Lorsque l’on associe la biométrie à d’autres sources de sécurité, comme un moteur d’évaluation des risques alimenté à l’intelligence artificielle, les possibilités de fraude se réduisent comme peau de chagrin.

Par exemple, si une base de données d'empreintes vocales a été piratée, ces données ne peuvent pas être converties en données audio pouvant être utilisées pour pirater d'autres comptes. C'est l'avantage sans équivoque de la biométrie par rapport aux systèmes traditionnels de sécurité oeuvrant à la vérification des noms d'utilisateur, des mots de passe et des PIN. Même si l'enregistrement d’une voix est volé, il existe des technologies de détection de lecture, qui permettent de différencer une parole directe et authentique, d’un enregistrement ou d’une voix floutée.

Des consommateurs en demande

Outre l’aspect sécuritaire de la biométrie, les opérateurs de télécommunications, les sociétés financières et les détaillants en ligne manifestent un grand intérêt pour sa mise en œuvre dans le cadre de leur service à la clientèle. 

Une étude de Forrester a récemment signalé que 37% de tous les abandons de panier d'achat en ligne se produisent pendant le processus de connexion. La biométrie peut ainsi intervenir en remplacement des multiples identifiants et mots de passe à retenir, qui découragent les utilisateurs dès lors qu’ils les oublient. Une aubaine pour les e-commerçants, qui pourront potentiellement améliorer leurs taux de conversion, sans que la sécurité des consommateurs ne soit entravée.

La biométrie reste un outil de sécurité très efficace, intuitif et puissant. Lorsque les technologies biométriques sont utilisées avec des systèmes de sécurité multicouches et multifactoriels, elle a de bonnes chances de devenir la meilleure méthode d’authentification du marché. Si elle n’est pas la seule manière d’améliorer la sécurité et le confort des utilisateurs, toutes les méthodes qui oevreront à la suppression des authentifications par mot de passe seront liées aux nouvelles technologies. Il est donc essentiel que les entreprises investissent dans des technologies qui leur permettront d'offrir la rapidité et la commodité exigées par leurs clients, améliorant ainsi l'expérience globale et, ce faisant, maintenant leur propre avantage concurrentiel.

En remplissant toutes les exigences de sécurité, de lutte contre la fraude et de comodité d’utilisation, la biométrie devrait avoir de beaux jours devant elle.


A découvrir