Le Bitcoin à 10 000 dollars et pourtant 30 milliards de valeur détruits !!

10000 DOLLARS
Le bitcoin a franchi le cap historique des 10 000 dollars.

Ça y est mes amis, sans que personne ne puisse avancer une seule justification économique crédible et sérieuse, le Bitcoin vient de dépasser le seuil très symbolique des 10 000 dollars.

Vous me direz que le nombre de Bitcoins qui n’existent pas est limité, ce qui veut dire que tout ce qui est limité devrait valoir une fortune même si cela « n’existe pas ». J’ai effectivement beaucoup de mal à y « croire » car le Bitcoin c’est intellectuellement comme Dieu. Personne ne l’a jamais vu. Il ne repose sur rien. C’est une croyance.

Cette croyance est surtout basée sur l’appât du gain de toute une génération qui n’a jamais expérimenté les bulles financières parce que trop jeune pour avoir vécu la bulle Internet qui remonte à une vingtaine d’années et qui se fera ruiner, car chaque génération a sa bulle.

Ils ne le savent pas encore mais pour eux, il n’y aura rien de différent que pour leurs aînés. Cela se passe et se passera de la même manière. Cela se terminera de la même façon, par des pertes énormes.

Des pertes d’ailleurs qui ont déjà commencé et c’est l’un des paradoxes du Bitcoin dont ses croyants et ses prêtres ne vous parlent pas.

Le paradoxe de la destruction de valeur d’un Bitcoin qui monte !

Le Bitcoin donc monte. En dépassant les 10 000 dollars, cela correspond à une « capitalisation » – je l’indique entre guillemets car compter la « capitalisation » du Bitcoin en « dollars », cela montre que le Bitcoin n’est ni une monnaie, ni une action avec une capitalisation.

Le Bitcoin est une chose indéfinissable pour le moment puisque le monde n’a jamais véritablement connu de monnaie libre, indépendante, durable et dématérialisée. Une espèce d’”omni” pour « objet monétaire non-identifié ». Ne comptez pas sur moi pour le valoriser 10 000 dollars !!

Bref, alors que le Bitcoin vaut 10 000 dollars, cela signifie que toute la masse des Bitcoins existant vaudrait environ 170 milliards de dollars. Une bien belle somme.

Malgré tout, depuis sa création, c’est 30 milliards de dollars de valeur que le Bitcoin a réussi à détruire, parce que comme le dit très bien Yannick Guerrini de Tom’s HARDWARE, « certains Bitcoins ont été envoyés à une adresse inexistante (de manière volontaire, par exemple lors de la création d’une autre cryptomonnaie pour lui donner une valeur de base, ou involontaire suite à une erreur dans l’adresse de destination). D’autres sont considérés comme définitivement immobilisés (plus d’un million de BTC initialement créés et qui n’ont ensuite jamais changé de main). Enfin, certains sont tout simplement perdus. Ensemble, tous ces Bitcoins envolés représentent une valeur non-négligeable, entre 25 et 30 milliards de dollars selon les estimations ».

En jetant son vieil ordinateur, il perd plus de 7 millions de dollars en Bitcoins

Cet article de La Tribune a très exactement 4 ans jour pour jour puisqu’il a été publié le 29 novembre 2013.

« L’homme avait acheté ses Bitcoins en 2009, quand ils ne valaient presque rien.
Pensant se débarrasser d’un simple disque dur, un Britannique a en réalité abandonné un vrai trésor : il contenait 7 500 Bitcoins, qui valent aujourd’hui 1 000 dollars chacun.
Quand il a mis son disque dur à la poubelle, James Howells n’imaginait pas qu’un jour il vaudrait des millions… Pour l’homme, qui travaille dans la high-tech, il était juste une vieille pièce d’un ordinateur sur lequel il avait renversé une boisson.

Le disque dur traînait d’ailleurs dans un tiroir de son bureau depuis trois ans, alors que les autres parties de la machine pouvant avoir une quelconque valeur avaient été revendues. James Howells avait fini par oublier même son contenu, «distrait par la vie de famille et un déménagement», raconte-il à la BBC. En 2013, faisant le tri de tous ses anciens outils technologiques, il l’avait donc jeté sans état d’âme, pensant avoir déjà sauvegardé les données essentielles.

Si on perd les données, on perd l’argent

Pourtant, il y a quelques jours, quand le Bitcoin (monnaie virtuelle dont il existe aujourd’hui 11 millions de pièces) a atteint la valeur record de 1 000 dollars, l’homme a sursauté. Son disque dur en contenait 7 500, achetés en 2009 quand ils ne valaient presque rien. Il vaudrait donc désormais 7,5 millions de dollars ! »

Sauf que cela valait 7,5 millions de dollars quand le Bitcoin valait 1 000 dollars, aujourd’hui la perte de notre ami anglais est de… 75 000 000 millions de dollars !!

Oui, vous avez bien lu, 75 millions de dollars.

Ces 75 millions de dollars gisent au fond d’une décharge, et c’est là l’illustration de toute la faiblesse de cet “omni” qu’est le Bitcoin et de ses défauts intrinsèques.

Le Bitcoin montera sans doute encore beaucoup, sans que personne ne sache pourquoi, ni comment, mais comme c’est moderne d’en avoir et que surtout ça monte, on aurait tort de s’en priver. Courrez dans la bulle. Je vous regarde, de même que notre millionnaire anglais qui lui « mine » le Bitcoin au sens propre du terme… dans une décharge ! Et c’est là que finira le Bitcoin : dans une décharge.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Article écrit par Charles Sannat pour Insolentiae


A découvrir


Charles Sannat

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l'Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.

Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com

Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.