Boeing : baptême de l'air pour son nouvel avion, le 777X

346
Les deux catastrophes aériennes du Boeing 737 Max ont fait 346
victimes.

Boeing vient de tester avec succès son aéronef dernier cri, le 777X, lors d’un vol de quatre heures entre Washington et Seattle. Le constructeur américain comptabilise déjà 344 commandes fermes pour ce qui est désormais le plus grand avion biréacteur au monde.

Déjà 344 commandes fermes pour ce nouvel avion

Boeing voit enfin la lumière au bout du tunnel. L’avionneur américain a fait voler pour la première fois son Boeing 777X, un avion nouvelle génération à fuselage large. Bien que les autorités américaines n’aient pas encore donné leur feu vert pour son exploitation commerciale, celui-ci comptabilise déjà 344 commandes fermes de la part de différentes compagnies aériennes.

Le succès de ce vol d’essai est un jalon important pour Boeing. Il ouvre la voie à l’habilitation par la Federal Aviation Administration de ce nouvel aéronef, dont Boeing espère qu’elle se fasse rapidement.

Priorité de Boeing : se refaire une renommée 

Le constructeur a grandement besoin de faire du 777X un succès. Il faut savoir que Boeing est actuellement plombé par le poids des indemnisations que les contrats signés avec les compagnies aériennes l’obligent à leur verser pour l’arrêt soudain d’exploitation des fameux 737 Max, responsables de deux catastrophes aériennes. Ses fournisseurs, dépourvus de commandes et obligés de supprimer des emplois (jusqu’à 3.000 chez l’un d’entre eux) attendent eux aussi des indemnisations.

Boeing a aussi besoin de se refaire une réputation en tant que constructeur de confiance, surtout après la révélation par les médias américains de mails internes où les cadres de Boeing exprimaient le souhait de convaincre la Federal Aviation Administration que le 737 Max était sûr, alors même qu’ils étaient convaincus du contraire.


A découvrir