Bricolage : de bonnes raisons de s'y mettre

77 %
D'après un sondage de YouGov, 77% des Français se déclaraient
bricoleur en 2017.

Peindre. Poser du carrelage. Remplacer un siphon, installer une douche. Faire ou refaire l’électricité d’une pièce ou carrément, de son appartement ou de toute sa maison. Bref, en un mot, bricoler.

Le bricolage stimule l'intellect

Bien évidemment, bricoler est économique. Ce que vous parvenez à faire vous-même, en achetant le matériel, en utilisant vos outils, est mécaniquement toujours moins coûteux que de faire appel à un professionnel. Mais cela ne s’arrête pas là, d’après une étude tout ce qu’il y a de plus sérieuse, réalisée par des scientifiques danois ,figurez-vous qu’ils ont découvert que le bricolage stimule... l’intellect de celui qui s’y adonne. Pour le prouver, ils ont soumis deux groupes à une série de phrases et d’idées complexes. Systématiquement, le groupe de bricoleurs comprenait mieux, comparé aux non bricoleurs.  

Et les Français aiment bricoler. Selon un sondage pour Yougov, trois Français sur quatre seraient des bricoleurs. De plus, un quart d'entre eux sont expérimentés. L'intérêt pour eux est premièrement économique. Mais beaucoup indiquent aussi se faire plaisir, heureux d'avoir pu faire quelque chose de leurs mains. Le premier type de bricolage est le montage de meubles, puis la peinture des pièces de la maison. Les bricoleurs sont moins nombreux à entreprendre des travaux de plomberie ou de construction.

Bricoler avec ses enfants

Si je vous en parle aujourd’hui à la veille du week-end, c’est bien évidemment pour vous donner une raison supplémentaire de bricoler demain et après demain. Mais ce n’est pas tout : c’est aussi un excellent argument pour apprendre à vos enfants à bricoler avec papa ou maman.

C’est scientifique : les enfants de bricoleurs qui bricolent ont de meilleures notes en classe que les autres. N'oubliez pas de les protéger en conséquence en les équipant de gants et de lunettes de protection. Vous pouvez les orienter vers des outils légers comme une mini-perceuse-visseuse ou encore régler l'établi à leur hauteur.    

Réécoutez le podcast


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).