En 2019, le budget Noël des Français est en baisse

60 %
60% des Français déclarent anticiper leurs dépenses de Noël.

Même si les Français prévoient de dépenser plus pour les cadeaux de Noël en 2019 (355 euros, soit +32 euros en deux ans), globalement le budget dédié à cette fête familiale est en baisse (549 euros, soit -22 euros en deux ans), apprend-on d'un sondage réalisé par Cofidis.

Noël : en 2019, les Français feront moins de cadeaux

En 2019, les Français prévoient de modérer quelque peu leurs dépenses de Noël. Pas de chute spectaculaire (-22 euros), le budget moyen se maintenant tout de même à 549 euros. Une large majorité de nos compatriotes (70%) anticipent un budget égal à celui qu’ils ont dépensé en 2018, tandis que 14% affirment que leur budget sera supérieur à l’an dernier, une intention surtout évoquée par les moins de 35 ans (23%).

Les cadeaux restent le premier poste de dépenses, avec un budget en constante augmentation depuis deux ans (355 euros), devant les repas (131 euros) et la tenue (34 euros). Toujours est-il qu’en 2019, les Français envisagent de déposer un peu moins de cadeaux sous le sapin (7 cadeaux en moyenne, contre 8,5 en 2018).

Les achats de Noël se font de plus en plus sur Internet

Le budget Noël moyen varie fortement selon l’âge : 701 euros en moyenne pour les plus de 50 ans et même 766 euros pour les retraités, mais seulement 352 euros en moyenne pour les moins de 35 ans. Dans l’agglomération parisienne, on dépense 713 euros en moyenne, contre 543 euros en moyenne dans les agglomérations de moins de 2.000 habitants.

Tendance intéressante, pour Noël aussi, faire ses achats sur Internet devient une pratique de plus en plus répandue. En 2019, plus d’un tiers du budget Noël (39%), soit 215 euros en moyenne, sera dépensé en ligne. Les CSP+ ont une plus grande propension à effectuer leurs achats de Noël en ligne (249 euros en moyenne, soit 45% de leur budget global). S’agissant des cadeaux, 4 sur 7 devraient être achetés en ligne. L’achat en ligne concerne surtout les produits culturels (56%), les jouets ou les jeux (55%) et les produits high-tech (31%).


A découvrir