Les Français vont dépenser 749 euros en moyenne à Noël

1953 EUROS
Les cadres français ont prévu un budget moyen de 1 953 euros pour
Noël.

La période de Noël est marquée par de grosses dépenses : il y a les cadeaux, bien évidemment, mais également le déplacement pour aller voir la famille, le repas, les vacances pour celles et ceux qui en prennent... bref : les Français casseront la tirelire en 2017 mais pas plus qu’en 2016 selon le baromètre Cofidis publié fin novembre 2017.

Un budget stable largement dédié aux cadeaux

Selon le baromètre Cofidis les Français devraient encore une fois faire des folies à Noël puisqu’ils prévoient de dépenser la coquette somme de 749 euros. Un budget moyen qui varie énormément de région en région et, bien évidemment, entre les catégories socio-professionnelles : un cadre va dépenser bien plus qu’un ouvrier, ce qui paraît logique.

Quoi qu’il en soit, ce budget sera largement dédié aux cadeaux : 323 euros selon l’enquête menée par Cofidis, soit près de la moitié de la somme totale. Deuxième dépense : le repas (130 euros). Suivent le transport, la tenue et la décoration pour quelques dizaines d’euros à chaque fois.

Pourtant les Français rêvent de mieux : selon le baromètre Cofidis ils aimeraient pouvoir dépenser 902 euros de plus : c’est la somme qui leur manque pour le « Noël idéal ».

Des régions généreuses... et des régions pingres

Si le budget moyen est élevé, dans certaines régions il sera encore plus haut. C’est le cas en Île-de-France, par exemple, qui détient le record avec un budget moyen de 1 199 euros. La région Grand-Est, où Noël est une tradition très suivie, dépasse la moyenne nationale avec un budget moyen de 876 euros. Inversement, en PACA, Noël a moins la cote et les dépenses ne devraient être que de 653 euros en moyenne.

Le budget de Noël est bien évidemment directement lié au salaire : les employés et les ouvriers vont dépenser moins, respectivement 483 et 525 euros, tandis que les cadres et les professions libérales devraient sortir de leur portefeuille une somme largement supérieure au SMIC avec une dépense prévue de 1 953 euros.


A découvrir


Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

 

Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio