Un businessman anglais casse une bouteille à 64000 euros

EcoDigest 25-07-2012
  • La bouteille non assurée a glissé des mains du malchanceux homme
    d'affaires britannique

La bouteille non assurée a glissé des mains du malchanceux homme
d'affaires britannique

Eco Digest (2) du mercredi 25 juillet 2012 – Un businessman anglais a cassé accidentellement une bouteille à… 64000 euros. « En rentrant au London's Playboy Club, cet homme d'affaires britannique voulait simplement se payer un cocktail à 5000 livres le verre, à base d'une exquise boisson française, un vieux cognac Clos du Griffier de 1788 », rapporte Le Figaro.

« La bouteille, d'une valeur de 64 000 euros, avait été vendue pour 30 500 euros au bar londonien lors d'une enchère organisée à Paris en 2009, par la Tour d'Argent », poursuit le quotidien. Un faux mouvement, et la bouteille, non assurée, a fini brisée en mille morceaux. Ironie du sort, le fameux nectar devait composer l'un des cocktails concourant pour le titre du « cocktail le plus cher du monde » du livre Guinness des records. Le patron du bar londonien a depuis pardonné la coûteuse maladresse à l'homme d'affaires, un client régulier.

- L'évasion fiscale représente 50 à 60 milliards d'euros chaque année en France, selon la commission d'enquête sénatoriale sur l'évasion des capitaux. Une somme qui « représente, au moins, le montant du remboursement des intérêts de la dette française chaque année », a remarqué le sénateur PS, Yannick Vaugrenard, membre de la commission présidée par le sénateur UMP, Philippe Dominati. Une cinquantaine de propositions ont été émises dont la création d'un « Haut-commissariat à la protection des intérêts financiers publics », un dispositif placé sous l'autorité du Premier ministre et doté d'un « outil statistique » efficace.

- La Ligue de football professionnel a signé avec YouTube un accord de quatre ans pour diffuser les meilleurs moments des matchs de football de la Ligue 1 dans le monde entier, ont révélé mardi Les Echos. Il y a quelques semaines, un premier accord était conclu par la plate-forme de vidéos de Google, Dailymotion et Lequipe.fr sur la création d'un magazine pour la France seulement. La Ligue espère accroître la visibilité du championnat national à l'étranger.