Ça se confirme, l'inflation est de retour

833 %
L'inflation au Venezuela a grimpé de 148,2% en octobre 2018, portant
la hausse des prix sur un an à plus de 833%

En France, l'inflation si elle a ralenti en décembre 2018, a atteint son plus haut niveau depuis six ans. Mais ailleurs dans le monde, notamment en Amérique du Sud, les prix à la consommation ont explosé sur un an.

L'inflation a atteint son plus haut niveau depuis six ans

Selon les chiffres officiels publiés en ce début d'année 2019, l'inflation en France a ralenti à 1,6% sur un an en décembre, grâce à la baisse des cours du pétrole, mais devrait atteindre en 2018 son plus haut niveau en six ans, pesant sur un pouvoir d’achat au coeur des préoccupations des Français et des revendications des Gilets jaunes.

Dans la zone euro, l'inflation a plus ralenti en décembre que les marchés ne s'y attendaient, conséquence d'un tassement sensible des prix de l'énergie, et elle s'éloigne ainsi de l'objectif de la Banque centrale européenne (BCE). Eurostat a annoncé que l'inflation annuelle était de 1,6% en première estimation après 1,9% en novembre. Pour rappel, l'objectif de la BCE, était d'un petit peu moins de 2% et n'a donc pas été atteint. Au final, la BCE prévoit une inflation de 1,8% en 2018 et de 1,6% pour 2019, ce qui laisse certains économistes sceptiques.

En Turquie, l'inflation annuel est de 20,3% après un pic de plus de 25% en octobre

A titre de comparaison, quelques chiffres européens. Les prix à la consommation en Turquie ont reculé de 0,4% en décembre 2018 par rapport au mois précédent ramenant le taux d'inflation annuel à 20,3% après un pic de plus de 25% en octobre, selon les chiffres officiels. En effet, en octobre, l'inflation était au plus haut depuis 15 ans, en raison notamment de l'effondrement de la devise turque en 2018, sur fond de tensions diplomatiques et de défiance des marchés vis-à-vis des politiques économiques menées par le gouvernement.

En Russie, les prix à la consommation ont augmenté de 4,2% en Russie, selon une première estimation publiée par Rosstat fin 2018, marquant une nette accélération par rapport à l'inflation historiquement faible de 2017, qui pourrait s'accentuer en 2019. L'inflation a été forte en fin d'année, avec une hausse des prix de 0,8% en décembre par rapport à novembre, soutenue par les produits alimentaires (+1,7%) comme souvent en début d'hiver.

L'Argentine, déjà marquée par la pauvreté a vu ses prix augmenter de... 50% en un an

Outre-Atlantique, de l'avis des économistes de la Banque Nationale, l'indice des prix à la consommation de décembre pourrait avoir baissé de 0,1 % au cours du mois, freiné par une chute des prix de l'essence plus forte que la normale saisonnière. « Le taux d'inflation d'ensemble annuel pourrait reculer de trois dixièmes, à 1,9 %. En contrepartie, l'inflation de base (excluant les aliments et l'énergie) pourrait rester inchangée au taux annuel de 2,2 %. »

Et ailleurs dans le monde ? En Argentine, où presque 30% des habitants sont en dessous de l'indice de pauvreté, les prix ont augmenté de 50% en un an. Toujours en Amérique du Sud, l'inflation au Venezuela a grimpé de 148,2% en octobre 2018, portant la hausse des prix sur un an à 833.997%, selon le rapport publié en novembre par le Parlement, seule institution contrôlée par l'opposition au président Nicolas Maduro. 


A découvrir