Cannabis : le THC favorise les faux souvenirs

10 heures
Les effets du cannabis peuvent durer de 2 à 10 heures.

Selon une étude publiée en février 2020, le cannabis altère la mémoire et favorise la création de faux souvenirs. Explications.

Les effets du cannabis sur la mémoire

Le THC, partie psychoactive du cannabis, entraîne chez les consommateurs la création de faux souvenirs. C’est ce qu’ont découvert une équipe de chercheurs des Pays-Bas, de Belgique, d'Australie, d'Allemagne et des États-Unis. Les résultats de ces travaux ont été publiés le 10 février 2020 dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

Pour mener à bien leur enquête, les chercheurs ont fait appel à 64 volontaires à qui ils ont donné soit une dose de THC soit un placebo. Puis, ils leurs ont fait passer des tests de mémoire dont certains faisaient appel à la réalité virtuelle. À l’issue de ces tests, les scientifiques ont remarqué que la mémoire des participants qui avaient pris du THC, était altérée. Ils avaient notamment créé de faux-souvenirs à partir des fausses-informations que leurs cerveaux avaient reçues lors des tests.

Faux souvenirs et bad trip

Selon les scientifiques, cette découverte devrait être prise en considération par la police lors des interrogatoires. En effet, lorsqu’une personne témoigne, elle peut être sous l’emprise du cannabis et donner de fausses informations. Une réalité qui pourrait faire un excellent scénario pour un film !

Pour rappel, l’absorption de cette drogue peut entraîner un « bad trip », c’est-à-dire une crise d’angoisse, un sentiment d’étouffement, une baisse de la concentration ou encore une perte d’équilibre. Les effets peuvent durer de 2 à 10 heures ; période durant laquelle la vue est modifiée, le rythme cardiaque s’accélère ou baisse et le temps de réaction diminue, tout comme les réflexes et l’attention. Des conséquences neurologiques et psychiatriques du THC et un risque de dépendance à cette substance qu’il convient de ne pas prendre à la légère.


A découvrir