Le cannabis en vente libre en Californie

70 %
Le cannabis légal en Californie devrait coûter près de 70 % plus cher
que le prix moyen au marché noir à cause des fortes taxes qui lui sont
appliquées.

Les Etats-Unis continue de mener la révolution du cannabis récréatif : après le Colorado, pionnier en 2012, de plus en plus d’Etats proposent à leurs citoyens d’acheter du cannabis récréatif en vente libre. Un marché gigantesque qui prend de l’ampleur avec la libéralisation de « l’or vert » en Californie.

La Californie rattrape son retard le 1er janvier 2018

La Californie avait été un des pays pionniers dans la libéralisation du cannabis en 1996 : le cannabis était disponible en tant qu’outil thérapeutique avec la célèbre « Green Card » délivrée par les médecins. Une situation qui a donné lieu, avec les années, à un absurde : la Green Card était délivrée à tort et à travers et bon nombre de fumeurs de cannabis l’obtenaient même si, au final, ils n’avaient aucun intérêt thérapeutique. Le cannabis était connu pour soulager les douleurs, il suffisait de prouver d’avoir, par exemple, des migraines chroniques pour en obtenir une.

La libéralisation du cannabis au Colorado en 2012 puis dans plusieurs autres Etats a donc ouvert la voie à ce que cette situation trouve une solution : puisqu’il était facile de se procurer une Green Card autant valait libéraliser définitivement le cannabis à usage récréatif et profiter de l’argent des taxes.

Un marché potentiellement supérieur à celui de la bière

Le 1er janvier 2018 c’est chose faite : il est possible d’acheter du cannabis légalement en Californie. Un véritable coup de tonnerre car la Californie est, à elle seule, la 6ème économie mondiale, en grande partie car elle est le siège de la Silicon Valley et de la majorité des géants du web comme Microsoft, Google et Apple.

Le lancement a été fait en douceur avec quelques dizaines de magasins autorisés à vendre pour ce début d’année 2018. Mais il devrait prendre de l’ampleur et atteindre quelque 3,7 milliards de dollars en 2018. Dès 2019, selon certains analystes, le cannabis pourrait représenter un marché de 5,1 milliards de dollars, plus que la bière en 2017 (5 milliards).


A découvrir