Carburants : des prix toujours en baisse

11 %
Les cours du pétrole ont fléchi de 11% la semaine dernière.

La nouvelle réjouira les automobilistes qui, eux aussi, ont droit à un cadeau de Noël de la part des marchés pétroliers ! Les prix des carburants à la pompe ont une fois encore baissé la semaine dernière.

Alors que la mobilisation des « gilets jaunes » a marqué le pas ces derniers jours, les chiffres donnés lundi 24 décembre par le ministère de la Transition écologique et solidaire montrent que les prix de l’essence dans les stations-service ont enregistré un nouveau recul la semaine dernière. Une baisse qui s’inscrit dans une tendance de fond, débuté après le plus haut de mi-octobre : les cours du pétrole ne cessent de reculer. Le baril de Brent, qui fait référence pour les marchés européens, s’affichait ce lundi à 53,83 dollars, un prix stable par rapport à vendredi dernier… mais qui avait chuté de 11% sur l’ensemble de la semaine.

Baisse du gazole, du SP95 et SP98

L’Opep, l’organisation des pays producteurs de pétrole, a pourtant déclaré que le marché serait à l’équilibre l’année prochaine. Mais les investisseurs continuent de vendre le baril, provoquant en cascade la baisse des prix à la pompe. Le gazole, le carburant le plus vendu en France, coûtait 1,4133 euro, en baisse de 1,14 centime par rapport à la semaine précédente selon le relevé officiel. Ce carburant revient ainsi à ses prix du mois d’avril… Le litre de sans plomb 95 (SP95) est facturé 1,4232 euro (en recul de 0,87 centime), quand celui de sans plomb 98 (SP98) coûte 1,4873 euro soit une baisse de 0,95 centime.

Pas de hausse des taxes

Pour ce qui concerne l’essence, ce sont des niveaux de prix où ils n’avaient pas descendu cette année. De bon augure pour les automobilistes donc, ce d’autant que la baisse devrait se poursuivre à court terme ; voilà qui s’ajoute à l’annulation de l’augmentation des taxes sur les carburants décidée par le gouvernement sur l’ensemble de 2019. 


A découvrir