Carburants : pour 1 euro de produit, les Français paient 2,3 euros de taxes

28
Par rapport à un produit standard à 20% de TVA, les cigarettes « bas
de marché » subissent une taxation 28 fois plus élevée.

En achetant du carburant, les consommateurs français s’acquittent de taxes à hauteur de 230%. Pour les cigarettes, celles-ci vont même jusqu’à 642%, révèle l’Institut économique Molinari, qui consacre une étude aux taxes « cachées » de ces deux produits.

La TICPE sur le gazole s’élève à 101%

On le sait, les carburants et les cigarettes sont des produits très taxés. Mais à combien précisément ? Les spécialistes de l’Institut économique Molinari ont décidé de faire la lumière sur cette question et ont réalisé des calculs selon lesquels, en raison des taxes, le prix d’un litre de carburant plus que double, et celui d’un paquet de cigarettes se voit multiplier par six.

Pourquoi donc une taxation aussi élevée ? Tout d’abord, pour les carburants il y a la Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), qui représente plus de 100% du prix hors taxes : 101% pour le gazole et 122% pour le SP-95. Quant au tabac, le Droit de consommation sur les tabacs (DCT) représente entre 370 et 445% du prix hors taxes, selon qu’on considère un paquet de cigarettes « premium » ou « bas de marché ».

Une double couche de TVA

Mais ce n’est pas tout. Comme le révèle l’Institut économique Molinari, ces deux produits subissent aussi une TVA particulièrement élevée, car ils sont assujettis à deux couches de TVA : la TVA sur le produit proprement dit et la TVA sur son droit d’accise. La TVA est ainsi appliquée sur d’autres taxes, d’où un surcoût de TVA de 20 à 24% pour les carburants et de 74 à 89% pour les cigarettes.

Agrégés, les produits pétroliers et le tabac représentaient 60 milliards d’euros de taxes en 2018 : 33 milliards de TICPE, 13 milliards de DCT sur le tabac, 14 milliards de TVA sur les produits et sur leurs droits d’accises.


A découvrir