Carburants : une nouvelle baisse des prix à la pompe

0,77 €
En trois semaines, le plongeon atteint tout de même 7,7 centimes

Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service françaises ont continué de diminuer la semaine du 10 juin, selon des chiffres officiels.

Cela fait trois semaines que les prix à la pompe reculent fortement, conséquence du plongeon des cours pétroliers. Le Brent reste ainsi autour des 55 euros le baril, soit 15% de moins que fin mai 2019.

Les prix à la pompe diminuent pour la troisième semaine consécutive

Dans le détail, selon le dernier relevé officiel hebdomadaire du vendredi 14 juin, le gazole vaut 1,413 euro le litre en moyenne nationale, soit un nouveau fort recul de 2,3 centimes. En trois semaines, la baisse atteint tout de même 7,7 centimes !

Et le constat est le même du côté des essences. L'E10 repasse ainsi sous le cap de 1,50 euro le litre, à 1,491 euro précisément. C'est 3,1 centimes de moins en une semaine et -7,6 centimes par rapport au relevé du 24 mai. Le SP95 recule pour sa part de 2,8 centimes à 1,515 euro, soit une baisse de 7,9 centimes au total. Enfin, le SP98, s'affiche à 1,584 euro, soit -3,2 centimes en une semaine et même -7,1 centimes en l'espace de trois semaines.

Une remontée des cours déjà prévue

Malheureusement cette joie devrait être de courte durée au vu des événments internationaux. En effet, une remontée des cours est déjà prévue suite aux attaques de tankers dans le Golfe persique, où transite un cinquième du pétrole dans le monde, tout juste un mois après la première série... Pour preuve jeudi 13 juin, les prix avaient grimpé de 3% après un incident dans le golfe d’Oman.

Et pour cause, les prix des carburants à la pompe varient en fonction de plusieurs paramètres comme le cours du baril de pétrole, le taux de change euro-dollar, le niveau des stocks de produits pétroliers et de la demande, ainsi que des taxes.


A découvrir