Cartel du titre restaurant : quatre acteurs historiques épinglés

6 MILLIARDS
Le marché du ticket restaurant, c'est 6 milliards d'euros chaque
année.

Avec un chiffre d'affaires de 6 milliards d'euros chaque année, le marché des titres restaurant est très attractif. Pendant plus de dix ans, quatre acteurs historiques l'auraient verrouillé.

L'autorité de la concurrence s'est frotté pendant quatre ans à un « cartel » du titre restaurant, d'après les informations du Figaro. Quatre acteurs historiques du secteur, Edenred, le groupe Up, Sodexo et Natixis Intertitres, sont sur la sellette. Ils se seraient en effet entendus pour verrouiller ce marché, réduire leurs coûts et empêcher ou freiner l'arrivée de concurrents dans le secteur. Ces entreprises auraient mis en place un véritable système leur permettant d'échanger régulièrement des informations sur leur stratégie commerciale. D'octobre 2002 à fin 2015, les membres de ce cartel se seraient rencontrés au sein de l'association à but non lucratif CRT (Centrale de règlement des titres).

Une entente pour freiner la concurrence

Au sein de cette organisation, ils auraient mis en commun le traitement de leurs titres restaurant papier. Une manière de baisser artificiellement leurs coûts et enrichir les marges… L'Autorité de la concurrence a été alertée en 2015 par Resto Flash qui souhaitait se lancer sur le marché du ticket dématérialisé. Le cartel aurait pesé de tout son poids pour freiner cette initiative lancée l'année précédente par le gouvernement de l'époque.

Vers une sanction salée

Le régulateur va désormais plancher sur une sanction. Elle devrait être élevée : l'entente a été particulièrement longue, elle a duré treize ans. Surtout, les principaux acteurs ont déjà été sanctionné pour entente ! Sodexo, Up, la CRT et Edenred ont été épinglés en 2011 concernant les taux de commission. Par conséquent, on s'attend à une amende salée qui pourrait se monter à 10% du chiffre d'affaires de ces entreprises.


A découvrir