Carton plein pour Nintendo avec la Switch

4,8 MILLIONS
En dix mois, Nintendo a vendu 4,8 millions de Switch aux États-Unis

Nintendo a réussi son pari. La Switch a réparé l'affront de la Wii U, la précédente console de salon qui a fait un flop retentissant. L'appareil, lancé en mars dernier, pulvérise les records de vente.

Aux États-Unis, dans les dix mois qui ont suivi le lancement de la Switch, Nintendo a écoulé 4,8 millions d'unités. C'est plus que n'importe quelle autre console de salon dans le pays ; le précédent record était d'ailleurs détenu par la Wii, qui dans un même laps de temps, avait franchi le seuil des 4 millions d'exemplaires. Une Wii qui est aussi la propriété de… Nintendo ! Au Japon, la Switch a battu le précédent record détenu par la PlayStation 2 : durant les dix premiers mois de disponibilité, la console s'est écoulée à 3,3 millions d'exemplaires, contre 3 millions pour le modèle de Sony.

Record battu aux États-Unis

La PlayStation 2 reste toutefois, à l'heure actuelle, la console la plus populaire de tous les temps avec plus de 157 millions d'unités écoulées. Il faudra encore beaucoup de temps pour que Nintendo parvienne à ce niveau de ventes… mais le constructeur peut compter sur des franchises prestigieuses et exclusives, à l'instar de Mario et Zelda. Deux jeux « blockbusters » sortis l'an dernier et qui ont largement contribué au succès de la Switch. Pour poursuivre sur sa lancée, Nintendo doit désormais compter sur les licences tierces comme les Pokémon ou Call of Duty.

Une console hybride

La Switch est une proposition iconoclaste sur le marché du jeu vidéo. C'est à la fois une console de salon et une console portable, on passe d'un mode de jeu à l'autre en retirant la tablette de son socle. Dans le monde, depuis le lancement en mars, Nintendo en a écoulé plus de 10 millions ; à titre d'exemple, la Wii avait atteint les 100 millions. Le constructeur estime qu'il devrait vendre 20 millions de Switch durant son exercice fiscal 2018/2019.


A découvrir