Le marché du CBD en France en pleine croissance

0,2 %
Les produits à base de CBD vendus en France ne peuvent contenir plus
de 0,2% de THC.

Depuis quelques années, un nouveau marché s’est développé très rapidement en France : celui du CBD. Les produits dérivés du cannabis ne contenant qu’un taux quasiment infime de molécule stupéfiante, le THC, ont le vent en poupe, déclinés en des dizaines de versions. Et si certains débats subsistent encore à son sujet, la tendance est à l’adoption du CBD par de plus en plus de Français.

Une consommation de CBD inférieure à la moyenne européenne

Ce qui permet de dire que le marché du CBD a un fort potentiel de croissance dans les années à venir est sans aucun doute le taux de pénétration de ce dernier en 2021. En France, environ 10% des consommateurs adultes ont essayé ou adopté le CBD, soit près de 6 millions de personnes. Mais le secteur reste une niche là où il se développe dans les chaînes de distribution grand public dans d’autres pays européens. En Allemagne, par exemple, des produits à base de CBD sont disponibles dans les drogueries.

D’ailleurs, le taux de pénétration du marché en France est inférieur à la moyenne européenne, selon Grand Review Research. En Europe, 16% des consommateurs ont testé les produits à base de CBD, ce qui laisse un potentiel de croissance en termes de nombre de clients d’au moins 50% dans l’Hexagone

Selon le Syndicat professionnel du chanvre de bien-être (SPCBE), le marché du CBD en France pourrait peser 1,5 milliard d’euros à terme, entre les détaillants, les producteurs ou encore les grossiste CBD pour les professionnels .

Des utilisations très variées

La force du marché du CBD est sans aucun doute la variété des produits qu’il propose : des huiles aux produits de bien-être ou encore les cosmétiques, le CBD s’adapte à des usages parfois méconnus ou inattendus.

Par exemple, il existe des produtis pour animaux à base de CBD qui sont utilisés par 24% des consommateurs de CBD ayant un animal de compagnie et désirant des traitements plus naturels pour certaines pathologies.

On notera par ailleurs l’importance d’Internet dans ce secteur : alors que le e-commerce ne représente que moins de 10% du commerce de détail en France selon la Fevad, 38% des ventes de CBD dans l’Hexagone se font en ligne, bien que le nombre de boutiques ne cesse d’augmenter (plus de 400 en France).


A découvrir