CBD : dans quel but en consommer et comment ?

Le CBD est un produit qui connaît une popularité croissante ces derniers mois. Et pour cause : sa consommation n’a été rendue légale que récemment. Aujourd’hui, tout un chacun peut en acheter et en consommer librement.

Le CBD ne provoque ni euphorie ni addiction

Si vous suivez l’actualité, le sigle « CBD » ne vous a sans doute pas échappé. Assez présent dans le débat public à un moment, le CBD reste néanmoins un mystère pour beaucoup. Alors, de quoi s’agit-il ? Pour commencer, disons que « CBD » vient du mot « cannabidiol ». Le cannabidiol est une molécule présente dans le cannabis. Mais, contrairement au THC, qui est considéré comme stupéfiant, consommer du CBD ne provoque pas d’effets d’euphorie, d’angoisse ou d’addiction. En plus les produits à base de CBD ne sont pas nocifs pour la santé.

Le CBD ne figure d’ailleurs pas dans la Convention sur les substances psychotropes ou dans aucune autre liste de substances élaborée par les Nations-Unies. En 2018, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) avait même recommandé que le CBD n’en fasse pas partie. Et pour cause : le CBD a l’avantage d’être épuré pour ne contenir quasiment aucune trace de THC (le seuil maximum défini par la loi est de 0,2%). À ce titre, cette substance est sûre pour le consommateur et légale du point de vue de la loi.

Le CBD, pour apaiser et neutraliser la douleur

Alors, dans quels buts pourrait-on consommer du CBD ? Cette substance a des propriétés apaisantes : elle peut être utilisée chez des personnes atteintes de troubles d'hyperactivité avec déficit de l'attention (THDA) et d’épilepsie (syndromes de Dravet et de Lennox-Gastaut notamment). Le CBD aide aussi à bien dormir, il peut être utilisé par des insomniaques.

Le CBD a des propriétés anti-inflammatoires : à ce titre, il peut être utilisé pour l’arthrite et autres formes de douleurs articulaires.

Le CBD se consomme sous plusieurs formes

Sous quelles formes consommer du CBD ? Vous pouvez en boire en tisane, mais attention au dosage : il ne doit pas être trop fort. Si vous ne ressentez pas d’effets immédiatement, cela est également normal : tout comme des médicaments, le CBD prend du temps à agir dans notre corps. Il ne faut donc pas augmenter la dose en pensant que vous n’en avez pas mis assez. En infusion, le CBD se marie d’ailleurs bien avec d’autres plantes (camomille, tilleul…), ce qui permet de neutraliser son goût, que certaines personnes peuvent trouver trop prononcé.

Autre forme courante : les e-liquides. Fumer du CBD à l’aide d’une cigarette électronique est à la mode. Mais là aussi, attention au dosage : il n’est pas recommandé de dépasser les 100 mg. Des e-liquides à plus forte concentration existent certes, mais ils doivent être consommés avec précaution, et pas pendant une durée prolongée.

Le CBD est fabriqué à partir de l'huile de chanvre.


A découvrir