CGT/RATP : retour de la grève le jeudi 17 septembre 2020

200 MILLIONS €
La grève contre la réforme a coûté 200 millions d'euros à la RATP.

Elle vous avez manqué, la voilà de retour : la grève. La CGT-RATP a appelé à une mobilisation générale jeudi 17 septembre 2020. Cependant, le trafic pourrait être impacté dès mercredi soir.

Une grève prévue depuis le 8 septembre 2020

Le préavis de grève avait été déposé auprès de Catherine Guillouard, PDG de la RATP, dès le 8 septembre 2020. Ainsi, ce dernier, rédigé par la CGT-RATP prévenait d'une grève s'étalant du mercredi 16 septembre 2020 à partir de 22h au jeudi 18 septembre 7h.

Si « l'ensemble des services et des catégories professionnelles de l'entreprise » est invité à faire grève, le nombre d'agents grévistes ne sera connu que ce soir aux alentours de 22h. Ce nombre permettra de déterminer approximativement l'impact sur le trafic sur l'ensemble des lignes de bus, métro et les RER A et B.

Un rendez-vous prévu à 14h place de la République

La journée doit s'articuler autour d'un rassemblement interprofessionnel place de la République, jeudi 17 septembre à partir de 14h. Parmi les revendications des grévistes, « l 'amélioration des conditions de travail », l'ouverture des « négociations pour tendre vers les 32h à la RATP ». La bataille contre la réforme des retraites restant le point principal de l'action.

Sur Twitter, la CGT-RATP a partagé « 1000 raisons d'être en colère, une façon de l'exprimer », invitant à venir « l'exprimer » jeudi 17 septembre. Dans le tract de la CGT-RATP, on peut ainsi lire certaines de leurs revendications et leur appel à la grève : « Comment ne pas être non plus stupéfaits face au mutisme gouvernemental sur les services publics qui, pourtant, ne cessent de montrer leur rôle majeur et, plus particulièrement, durant cette crise sanitaire, économique et sociale ? Passons de la colère à la mobilisation ! ».


A découvrir