Changement de recette pour les bonbons M&M's

22
Les billes M&M's sont disponibles en 22 couleurs.

Les bonbons M&M's ont changé de recette, en vertu de l'interdiction d'un additif qui donnait sa brillance aux billes de chocolat du géant des produits alimentaires Mars.

Depuis le 1er janvier, le dioxyde de titane E171 qui donne sa brillance aux bonbons M&M's est interdit en France. L'additif est en effet soupçonné d'être cancérigène. Mars, qui produit ces billes de chocolat dans son usine alsacienne — la deuxième plus importante au monde — a investi 44 millions d'euros pour modifier le processus de fabrication des bonbons qui intègrent désormais de l'amidon de riz. Il a également fallu 40 000 heures de recherche et développement pour « repenser les méthodes de fabrication de nos 22 couleurs de billes », explique aux Echos la PDG de Mars Wrigley en France, Stéphanie Domange. Mais l'investissement en vaut la chandelle : les M&M's ont enregistré une hausse de leurs ventes de 4,2%, sur un marché français en progression de 2%. 

Investissements en France

Malgré tout, les consommateurs français sont moins friands de la confiserie qu'ailleurs en Europe, c'est pourquoi Mars s'est fixé un objectif de 250 millions d'euros de vente d'ici dix ans en France. Et le groupe alimentaire n'en a pas terminé avec le marché tricolore, puisqu'il ambitionne de doubler les ventes de Maltesers à hauteur de 50 millions d'euros d'ici trois ans. Le produit sera désormais vendu de façon permanente, et non plus dans un format « édition limitée ». Autre secteur sur lequel Mars veut s'appuyer, celui des barres : avec 36,2% du marché, il est deuxième en France, loin devant Nestlé (15,3%) et très près de Ferrero (40,2%).

Relance du marché du chewing-gum

Mars mise sur une nouvelle barre chocolatée, Snickers Crisp, avec du riz soufflé. Elle sera lancée cette année. Plus difficile en revanche, le segment des chewing-gum qui déprime d'année en année : l'an dernier, il a accusé une baisse de 3,4%. Pour tenter de se repositionner, Wrigley va lancer de nouveaux produits mieux à même de séduire une clientèle plus jeune. Une reconquête qui passe par des formats plus gros et la présence de « cristaux de fraîcheur » pour une expérience différente. Sans oublier des prix plus accessibles.


A découvrir