Faites des économies en changeant de forfait dès à présent !

420
Les Français dépensent en moyenne 420 euros pour acquérir un
smartphone, selon l'Institut GfK.

Cette année, une fois encore, le cadeau le plus offert à Noël était un nouveau smartphone. Avec une petite nouveauté toutefois : ce smartphone offert en cadeau est de plus en plus souvent un appareil reconditionné, ou encore transmis au sein de la famille, à l’occasion de l’arrivée d’un autre appareil, neuf ou non d’ailleurs.

Des forfaits à prix mini riches en Go à gogo

Si je vous en parle aujourd’hui, c’est que le changement de smartphone et les vacances sont les moments rêvés pour changer aussi de forfait. Aujourd’hui, 1 français sur 4 est encore abonné à un forfait sur 12 ou 24 mois, dont le prix moyen est de 40 euros par mois. Certes, la plupart du temps, avec ces forfaits était offert ou vendu à prix réduit un smartphone tout neuf. Mais à la fin de la période d’engagement, il faut vite, vite se sauver. 

Si votre forfait, même sans engagement dépasse les 20 ou 25 euros par mois, dites vous que ce n’est plus du tout le prix. Tous les opérateurs proposent des abonnements vraiment très complets, avec des dizaines de gigas de data, tout ilimité, à moins de 15 euros. Sur un an, 10 euros par mois d’économisés représentent 120 euros. 5 euros de moins font quand même gagner 60 euros. 

Forfaits smartphone : profiter des promotions régulièrement

Mieux encore : tous les opérateurs virtuels, c’est-à-dire qui n’ont pas de réseau mais louent les antennes des autres, proposent des offres à 3 euros ou 5 euros pendant 6 mois, voire un an. Aujourd’hui, il est tellement simple de changer d’opérateur, qu’il ne faut pas se priver de sauter de promotion en promotion. 

Faites le calcul : en passant d’une offre à 25 euros à une offre à 5 euros par mois, ce sont 240 euros que vous économiserez en un an, soit le prix d’un beau smartphone neuf ou d’occasion.


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).