Chantage à la webcam : n'envoyez pas de Bitcoin

400 %
Les cas de chantage à la webcam ont augmenté de 400% durant le
confinement.

Demain, en ouvrant votre boîte mail, vous tomberez peut-être sur ce message.

Des demandes de rançons en Bitcoin

Bonjour ! « J’ai piraté votre ordinateur et enregistré des vidéos de vous pendant que vous regardiez des vidéos pornographiques. Si dans 48 heures vous ne m’avez pas envoyé 1 bitcoin, je les enverrai à tous vos contacts ». Ce message, dont il existe des dizaines de variantes, produit toujours un petit effet sur celui qui le reçoit. Et un destinataire sur 1.000, peut-être, sur 2.000, prend suffisamment peur, et envoie effectivement la rançon demandée.

Au cours actuel du bitcoin, 8.000 euros, si le pirate envoie le même message à 200.000 personnes, il peut très rapidement ramasser des centaines de milliers d’euros, quasiment sans effort.

Ne pas céder à la panique

Évidemment, personne n’a piraté la webcam de votre ordinateur. Ce message, tout comme ceux d’ailleurs qui prétendent que le contenu de votre disque dur a été encrypté, sont dans 99% des cas complétement bidons. N’en tenez même pas compte.

Et si, malgré tout, vous faites partie des 1% de gens vraiment piratés, et qui sont alertés de ce piratage, tout n’est pas perdu. Payer une rançon n’est évidemment pas la bonne solution. Tournez-vous vers un proche qui s’y connaît en informatique, sinon, allez dans une boutique spécialisée. Et en attendant d’avoir trouvé une solution, ne vous en servez plus, et déconnectez le d’Internet.  


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).