Sciences et société : bientôt un "chief scientist" auprès du président de la République ?

2,24 %
La dépense intérieure de recherche et développement en France
représente 2,24% du produit intérieur brut (PIB).

Dans un communiqué, parmi plusieurs propositions phares, le Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) recommande la création d'un poste de « chief scientist » auprès du Président de la République.

À un mois de la COP23 et en amont du Sommet de Paris sur le climat de décembre, le CESE a adopté un avis « Sciences et société : répondre ensemble aux enjeux climatiques » qui rappelle combien le dialogue entre les scientifiques et la société civile est crucial dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Parmi ses propositions, le CESE recommande d'agir au plus haut niveau de l'Etat en créant un poste de « chief scientist » auprès du Président de la République, d'établir une plus grande transparence dans les déclarations de liens d'intérêt des membres de la communauté scientifique et de lancer un dialogue structuré et créatif entre la société civile, les pouvoirs publics et la communauté scientifique.

Pour le CESE, le dialogue entre sciences et société doit être accompagné au plus haut niveau de l'Etat par la création d'une fonction de « chief scientist », rattaché.e au Président de la République sur le modèle du Royaume-Uni. Elle.il aurait pour mission tant d'informer les ministres sur les problématiques que de les éclairer sur les sujets à l'agenda politique ayant trait à la science et au climat.


 

Lire la suite sur RSE Magazine


A découvrir