Chine : 2,3% de croissance en 2020 et une année 2021 record ?

4000 MILLIARDS $
La Chine détient plus de 4.000 milliards de dollars en réserve de
change et bons du Trésor américain.

Si la Covid-19 est apparue en Chine en fin d’année 2019, le pays aura su, moyennant des mesures restrictives drastiques ayant mobilisé l’armée pour les faire respecter, contrôler l’épidémie sur son sol. Outre limiter le bilan humain, cette stratégie lui aura surtout permis d’enregistrer une croissance positive en 2020. Et ce sera probablement la seule grande économie à connaître ces résultats.

2,3% de croissance en Chine en 2020

L’annonce, lundi 18 janvier 2021, de la croissance de la Chine par le Bureau National des Statistiques (BNS) reste, comme toujours, soumise à caution : les données du parti au pouvoir sont loin d’être totalement transparentes. Néanmoins, elles sont utilisées a minima pour donner une tendance de fond sur l’évolution de la deuxième économie mondiale.

Sans surprise, les données annoncent une croissance de 2,3% pour 2020. Après une forte chute en territoire négatif au début de l’année (-6,8% au premier trimestre), lorsque la pandémie de Covid-19 a entraîné des confinements généralisés partout dans le monde, la croissance a rebondi, portée en particulier par la production industrielle mais également par la consommation. Résultat : le quatrième trimestre 2020 a été marqué par une forte hausse des exportations, alors que les économies occidentales rouvraient à la consommation.

Reste que cette donnée, 2,3% de croissance en 2020, est historiquement basse : le niveau le plus bas depuis 1976 et la fin de l’ère maoïste.

Vers une année 2021 record pour la Chine ?

Si le pays connaît, début 2021, une recrudescence de cas de Covid-19, les statistiques officielles de la pandémie n’affichent que moins de 200 nouveaux cas par jour. Pas question, donc, d’annoncer de nouvelles restrictions de régions entières comme début 2020.

De quoi permettre à la Chine d’enregistrer, en 2021 et si la situation n’évolue pas, une croissance record pour l’année à venir. Une tendance pressentie par l’agence Fitch Ratings qui, début décembre 2020, avait relevé ses prévisions de croissance pour le pays de 7,7% à 8% pour 2021. Une telle croissance record, bien au-dessus des 5,5% de croissance du plan du gouvernement sur le long terme, sera surtout liée à la baisse de 2020.


A découvrir