Chômage : ça continue d'augmenter en France en mai 2020

8,1 %
Début 2020, le chômage dans l'Hexagone était de 8,1%.

Alors que le gouvernement a définitivement abandonné l’idée de faire baisser le chômage sous la barre des 7% à l’horizon 2022, objectif du gouvernement affiché avant la crise du coronavirus, les données pour le mois de mai 2020 sont en demi-teinte. Le nombre de chômeurs augmente, même si en catégorie A, ça diminue.

La catégorie A du chômage montre une reprise de l’activité

C’est la « bonne nouvelle » du mois de mai 2020 : avec le déconfinement, qui a eu lieu le 11 mai 2020, le nombre de chômeurs de catégorie A, c’est-à-dire ceux n’ayant aucune activité, a commencé à chuter. Il reste toutefois très élevé : 4,425 millions, hors Mayotte.

La chute, sur un mois, s’est établie à 3,3%, soit 149.900 personnes de mois. « La baisse mensuelle la plus forte observée depuis le début de la série en 1996 », souligne le gouvernement dans le communiqué de presse publié le 25 juin 2020. Mais malgré ça, le nombre de chômeurs continue d’augmenter en France.

61.000 chômeurs de plus en mai 2020

Le chômage n’a toutefois pas encore retrouvé une tendance baissière, si elle la retrouve un jour durant l’année 2020. Rien n’est moins sûr : le gouvernement table sur un taux de chômage à 10% à la fin de l’année, en hausse de près de 2% par rapport au niveau le plus bas atteint début 2020.

En mai 2020, selon les données de la DARES et Pôle Emploi, ce sont 61.000 chômeurs de plus qui sont venus grossir les listes, toutes catégories confondues. Le chômage des catégories A, B et C atteint donc 6,125 millions de personnes en France.

Il faut toutefois signaler que le déconfinement n’ayant concerné que trois semaines de mai 2020, et pas dans tous les secteurs, les chiffres restent faussés : ce ne sera probablement qu’à la fin de l’été, si une deuxième vague de coronavirus ne frappe pas la France, qu’on aura un panorama réaliste de la situation de l’emploi et du chômage dans l’Hexagone.


A découvrir