Chômage : +38 500 inscrits à Pôle Emploi en un mois !

0,9 %
Le gouvernement a annoncé une baisse du nombre de chômeurs de
catégorie A de 0,9 % en novembre 2016.

Lundi 26 décembre 2016 le Père Noël est passé par la cheminée de l’Elysée et a offert à François Hollande et au gouvernement son cadeau : une baisse du nombre de chômeurs. En grande pompe le ministère du Travail s’est empressé de dire que « le chômage baisse de 0,9 % en novembre 2016 ». Sauf que ce n’était pas le Père Noël mais le Grinch qui a rendu visite à l’Elysée ; le nombre de chômeurs n’a pas baissé : il a augmenté.

31 800 chômeurs de catégorie A en moins en novembre 2016 ? Oui, mais…

Le chiffre est énorme : entre octobre 2016 et novembre 2016 le nombre de chômeurs de catégorie A en France (la catégorie principale puisqu’il s’agit de chômeurs sans aucune activité) baisse de 31 800 personnes. Une baisse de 0,9 % sur un mois et même de 3,4 % sur un an nous apprend le communiqué dé Pôle Emploi. Super ! Pile à temps pour la Présidentielle 2017 le chômage baisse. Ou pas.

Malheureusement pour le gouvernement, Pôle Emploi publie aussi les chiffres du chômage des catégories B et C, respectivement les chômeurs ayant travaillé 78 heures ou moins et plus de 78 heures. Ces derniers n’ont donc qu’un travail à temps partiel voire très partiel (il suffit d’avoir travaillé deux heures dans le mois pour passer de la catégorie A à la catégorie B et donc faire baisser le nombre d’inscrits en catégorie A).

Les chiffres, là, sont bien moins positifs : si la catégorie B voit ses effectifs baisser de 0,2 % sur un mois, la catégorie C voit son nombre augmenter de 3,8 %. Du coup, loin de baisser, le nombre de chômeurs inscrits à Pôle Emploi dans les catégories A, B et C augmente sur un mois de pas moins de 15 000 personnes (+0,3 %). Un couac de parcours ? Pas vraiment : sur un an le nombre augmente de 28 100 personnes (+0,5 %).

Catégories A, B et C confondues, fin novembre 2016, on comptait 5 475 800 inscrits à Pôle Emploi. Et attendez, on n’a pas encore regardé les catégories D et E !

Les formations continuent de grimper en flèche : +21,9 % sur un an

Les deux dernières catégories de Pôle Emploi sont celles des chômeurs qui ne sont pas tenus de chercher un travail. Cette situation peut être due au fait qu’ils soient inscrits à Pôle Emploi tout en ayant un travail (catégorie E) ou au fait qu’il soit en train de faire autre chose (catégorie D) comme une formation. Un chômeur en formation ne sera donc pas compté comme chômeur même si, en fait, il n’a pas de travail.

Le gouvernement a depuis des mois lancé un gigantesque plan de formation de chômeurs qui porte ses fruits : le nombre de chômeurs de catégorie A est en baisse de 3,4 % sur un an… mais seulement car le nombre de chômeurs en formation a explosé : +21,9 % sur la même période.

Entre octobre 2016 et novembre 2016 le nombre de chômeurs de catégorie D augmente de 4,3 % tandis que celui des chômeurs de catégorie E baisse de 1,3 % (-6 000 personnes). Des chiffres que le gouvernement se garde de préciser dans son communiqué de presse et ne publie que dans le tableau récapitulatif.

Le ministère du Travail nous dit, d’ailleurs, simplement que 762 600 personnes sont inscrites en catégorie D et E fin novembre 2016 sans préciser l’évolution. Un simple tour sur Internet nous apprend que fin octobre 2016 il y avait, dans les mêmes catégories, 754 100 personnes. Le calcul est vite fait : +23 500 inscrits dans les catégories D et E entre octobre et novembre 2016. Et comme, nous l’avons vu, la catégorie E est en baisse sur un mois, cette hausse est imputable exclusivement à la catégorie D qui augmente, elle, de 29 500 personnes puisqu’elle absorbe également la baisse du nombre d’inscrits en catégorie E.

Il y a combien de chômeurs en France en novembre 2016 ?

Petit récapitulatif : si la catégorie A baisse effectivement de 31 800 personnes entre octobre et novembre 2016, les catégories A, B et C confondues augmentent, elles, de 15 000 personnes soit… une hausse de 46 800 personnes dans les catégories B et C uniquement.

Concernant les catégories D et E, le nombre d’inscrits grimpe de 23 500 sur un mois.

Au total, donc, en ajoutant les augmentations du nombre d’inscrits des catégories A, B et C et des catégories D et E on trouve qu’il y a, en France, 38 500 inscrits à Pôle Emploi de plus en novembre 2016 qu’en octobre 2016.

PMU propose des offres promotionnelles via des codes