L'inversion de la courbe du chômage n'a pas eu lieu, François Hollande doit être sanctionné ce dimanche

Avec 31 500 chômeurs en plus, la France compte désormais 3,35 millions
de chômeurs, 150 000 de plus qu'il y a un an.

Après près de deux années de silence électoral pendant lesquelles les Français ont subi la politique catastrophique du Gouvernement, il est temps d'adresser une sanction ferme à François Hollande et à son gouvernement.

Le chômage a encore explosé de 0.9 % en février. Ce sont 31 500 chômeurs de plus qui subissent l'inefficacité de la politique économique de François Hollande. Dans le détail, tous les chiffres sont au rouge. Le chômage des jeunes augmente fortement (dans des régions comme le Nord-­?Pas-­?de-­?Calais ou la Picardie, 1 chômeur sur 5 a moins de 25 ans) et celui des seniors explose (+12.1 % en un an). La durée du chômage augmente (sur un an, +17.9 % de chômeurs étant au chômage depuis plus de 3 ans), la dureté du chômage s'accentue (le nombre de chômeurs bénéficiant du RSA a augmenté de 11.1 % en un an) et des populations qui n'avaient jusque-­là jamais franchi les portes de Pôle Emploi se retrouvent au chômage (en un an, les premières inscriptions à Pôle Emploi ont augmenté de 51.9 %).

A ces résultats dramatiques, s'ajoute le cynisme d'une politique radicale de radiations administratives. Elles ont augmenté pour le seul mois de février 2014 de 28.2 %, soit 57 800 radiations administratives en seulement 28 jours. Chaque mois, l'inefficacité de la politique économique de François Hollande se vérifie par les chiffres du chômage. Chaque mois, l'inversion promise de la courbe du chômage n'est pas au rendez-­vous. Chaque mois, le gouvernement est dans le déni et le mépris insupportable de milliers de Français touchés par le chômage et la pauvreté. Il est temps de saisir l'opportunité du premier rendez-­?vous électoral depuis l'élection de François Hollande.

C'est une urgence, une nécessité économique pour l'ensemble de nos compatriotes touchés par le chômage. Il faut sanctionner François Hollande parce que sa politique économique n'est plus supportable. Seul le vote UMP permettra d'exiger une nouvelle politique économique crédible et réaliste, loin des fantasmes du Front National, loin des erreurs du Parti Socialiste.


A découvrir