Cigarette électronique : 53 % des Français contre un alignement sur la fiscalité du tabac

La France compte plus de 500 000 "vapoteurs".

Les Français restent mitigés sur les effets de la cigarette électronique sur la santé, mais pour eux, il est hors de question de lui imposer une fiscalité similaire à celle du tabac classique.

 

Selon un sondage Toluna Quicksurveys pour Economie Matin, plus de la moitié d'entre eux refusent que le gouvernement taxe les fameuses e-cigarettes sur la même ligne que les cigarettes classiques. En revanche, 34 % y seraient favorables. Cette mesure, déjà appliquée en Italie, est actuellement à l'étude par le gouvernement qui cherche un moyen de faire rentrer de l'argent par ce produit.

Tabac : les recettes de l'Etat en baisse

Car c'est un fait, avec la cigarette électronique, le tabagisme diminue en France, tout comme les recettes de l'Etat. Ainsi, entre janvier et septembre 2013, la Sécurité sociale a perdu 500 millions d'euros sur les revenus liés au tabac. Une bien mauvaise statistique à l'heure où la majorité doit à tout prix renflouer les caisses de l'organisme de protection sociale.

La cigarette électronique interdite dans les lieux publics ?

De plus, le gouvernement planche actuellement sur une interdiction, peut-être partielle, des cigarettes électroniques dans les lieux publics. Sur cette question, les avis des sondés sont plus partagés. Ainsi 39 % des personnes interrogées verraient d'un bon oeil que les vapeurs tirent sur leur e-cigarette en extérieur, comme les fumeurs classiques. On retrouve la même proportion de personnes défavorables à cette interdiction.

La e-cigarette moins dangereuse que le tabac pour les Français

Reste enfin la question des risques pour la santé. Entre plusieurs études, certaines favorables, d'autres non, on ne sait pas encore quels sont les dangers pour la santé d'un tel palliatif à la cigarette classique. Selon certains médecins, la cigarette électronique serait de toute façon moins nocive que le tabac classique. C'est également ce qui ressort de ce sondage.

Pour environ 46 % de l'opinion publique, la e-cigarette comporte bien moins de risques que le tabac. Pour 34,5 % des sondés, elle comporterait en revanche tout autant de risques. Enfin environ 5 % des sondés estiment qu'elle serait, en fait, plus dangereuse.

Fiche technique :

Le sondage Toluna www.quicksurveys.com a été réalisé par Internet en France les 19 et 20 octobre 2013 auprès d'un échantillon de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population nationale en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions).

Jean-Baptiste Le Roux

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour RCF où il est en charge de l'actualité sur web. Il a travaillé pour Perspective Entrepreneurs, Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et ancien membre de l'Association des Journalistes de Défense.