Les cigarettes seront plus chères à partir du 1er juillet

1 MILLION
En 2017, la France a connu un million de fumeurs en moins.

À compter du 1er juillet, les cigarettes vont coûter plus cher. Un nouveau décret, publié par le Journal officiel de ce samedi, met en place une nouvelle tarification pour les produits du tabac.

Cette hausse, qui intervient après une précédente augmentation datant du 1er mai, va concerner les marques qui visent l'entrée du marché, c'est à dire les cigarettes les plus abordables. Ces fabricants avaient pu esquiver la hausse du printemps, mais ils vont devoir appliquer celle de cet été : les paquets qui étaient restés aux alentours de 7,50 euros vont passer à 7,70 ou 7,80 euros à partir du 1er juillet. En revanche, les marques qui ont appliqué les précédentes hausses pourront ne rien toucher à leurs étiquettes.

Entre stabilité et hausse

Le paquet de Benson & Hedges Original Red va ainsi basculer à 7,80 euros, soit une hausse de 30 centimes par rapport à son prix actuel. Les Winston Connect Blue seront elles aussi plus chères de 10 centimes, à 7,70 euros. Par contre, le paquet de Marlboro Red ne bouge pas : il est facturé 8 euros depuis la hausse du 1er mars. De même, le paquet de Camel Filters demeure à 7,90 euros.

Dix euros le paquet

Ces hausses multiples sont une volonté du gouvernement qui a pour objectif d'atteindre le seuil psychologique de 10 euros le paquet de 20 cigarettes d'ici la fin de l'année 2020. Au rythme actuel, le but est à portée de main. L'exécutif a déjà appliqué quatre augmentations du prix des paquets depuis mai 2017, alors que les tarifs avaient connu la stabilité durant les quatre précédentes années.


A découvrir