Le plus grand écran de cinéma de Paris, le Grand Ecran Italie 2, est sauvé !

12 %
Le cinéma Grand Ecran avait fermé en 2005 à cause d'une baisse de 12 %
de la fréquentation.

Après 11 ans de rebondissements, le plus grand écran de cinéma de Paris est enfin sauvé et renaîtra bientôt

C’est la bonne nouvelle culturelle de la semaine : le Grand Ecran Italie 2 est sauvé de la destruction. Les cinéphiles pourront bientôt retourner dans la salle qui offre le plus grand écran de cinéma de Paris, et l’un des plus grands d’Europe. On n’insistera jamais assez sur la plus-value qu’apporte un écran géant à un grand film, il s’agit d’une expérience irremplaçable. Voir 2001, l’Odyssée de l’espace de Kubrik ou Le Guépard de Visconti dans de telles conditions ne s’oublie jamais.

Les chiffres sont impressionnants : l’écran panoramique mesure 24 mètres de large sur 10 de hauteur, soit autant qu’un court de tennis, la salle de 1500 m2 compte 652 sièges disposés en gradins offrant une excellente visibilité.

Construit en 1991 dans le centre commercial Italie 2, le Grand Ecran voit sa carrière s’arrêter en 2005 : l’exploitant argue d’une baisse de la fréquentation de 12%, mais celle-ci correspond en fait à la baisse générale constatée cette année-là dans les cinémas parisiens. Quoi qu’il en soit, la salle ferme.

S’en suit alors 11 années de combat entre des exploitants qui envisagent plusieurs projets amenant à la destruction de la salle (alternativement pour construire des boutiques, un centre de fitness, 10 petites salles de cinéma) et les cinéphiles qui cherchent à la protéger. Réunis au sein de l’association Sauvonslegrandecran.org, ils parviennent à mobiliser les médias et à faire pression sur les autorités pour stopper ces projets.

Finalement, on l’a appris cette semaine, l’exploitant propose un projet incluant la renaissance du Grand Ecran, qui accueillera des spectacles ainsi que des projections. La gestion en est confiée aux Québécois de Juste pour Rire. La salle devrait rouvrir en 2017. L'obstination a fini par payer.


A découvrir

Philippe Herlin

Philippe Herlin est économiste, Docteur en économie du Conservatoire National des Arts et Métiers, il a publié plusieurs ouvrages chez Eyrolles et rédige des chroniques hebdomadaires pour Goldbroker.

Il écrit tous les vendredis un article sur l'art et la culture vus à travers l'économie, et intervient ponctuellement sur d'autres sujets.

Son site : philippeherlin.com.