Besançon considérée comme la ville la plus attractive de France

24
Paris ne se classe qu'à la 24e place du classement, pénalisée par le
prix de l'immobilier.

Le baromètre réalisé par Jobijoba et meilleurtaux.com a établi le classement des villes les plus attractives du pays.

Le taux d’offres d’emplois comparé au m² accessibles

Besançon championne de France de l’attractivité. Le site de recherche d’emploi Jobijoba et la plateforme d’immobilier meilleurtaux.com ont classé les villes selon leur activité en termes d’emploi et de prix de l’immobilier. Un classement révélé par Le Parisien et Europe 1. Mis en place en 2016, ce baromètre constate cette année une augmentation du nombre de propositions d’emplois dans toutes les villes.

Pour sa troisième édition, le baromètre a calculé le taux d’offres d’emplois en CDI par rapport au nombre d’habitants, avant de rapporter ce résultat au pouvoir d’achat immobilier. Ainsi, le nombre de mètres carrés accessibles est de 114m² à Saint-Étienne, 74m² à Besançon ou 67m² à Orléans. Parallèlement, le taux d’offres en CDI est de 24% pour 100 habitants de la ville de Lyon.

Le retour en force des villes moyennes

Ce baromètre 2019 met fin à la domination des grandes villes. À la tête du classement, Besançon qui devance Orléans, Saint-Étienne, Grenoble et Rouen. Ces villes sont parmi les plus attractives du pays. Il faut attendre la sixième place pour que la première métropole apparaisse. Il s’agit de Lyon qui se classe devant Strasbourg, Metz, Caen et Clermont-Ferrand. Lille se classe à la 14e place, après avoir été dauphin en 2018. Elle est pénalisée par un manque de dynamisme en termes d’emplois. Paris se classe à la 24e place.

Une réussite que Maël Bernir, directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux, explique au Parisien : « Ces villes moyennes ne sont jamais citées dans les sondages sur les rêves des Français, et pourtant, c’est là que l’on trouve plein d’emplois, tout en ayant la possibilité d’y faire vivre une famille de façon confortable ».


A découvrir