Climat des affaires et de l'emploi : le redressement se poursuit

92
À 92, l'indice du climat des affaires reste en-deçà de sa moyenne de
long terme.

Le rebond de l'économie, qui reste à confirmer, ainsi que les différentes mesures volontaristes du gouvernement pour relancer la machine confirment le redressement du climat des affaires et de l'emploi en France. On reste cependant loin de la moyenne de long terme.

Les chefs d'entreprise, confrontés à une crise sanitaire et à une crise économique, pourraient avoir le moral au plus bas. Dans les faits, ce n'est pas tout à fait le cas. Le climat des affaires, tel que mesuré par l'Insee, est en effet en progression constante depuis le mois de mai et le déconfinement. L'indice gagne 2 points en septembre, pour atteindre 92. C'est toujours très loin de la moyenne de long terme qui est de 100, et encore plus loin du niveau d'avant le déclenchement de la crise (105). Mais on retiendra surtout la tendance haussière. Pour le mois d'août, l'institut a revu à la baisse (-1 point) l'indice du climat des affaires qui s'établit à 91. 

Reprise de l'activité

L'augmentation enregistrée en septembre est le résultat de la hausse des soldes d’opinion sur l’évolution de l’activité au cours des trois derniers mois, dans les services, l’industrie manufacturière et le bâtiment. Elle est en partie contrebalancée par la baisse des soldes sur les perspectives générales d’activité dans les services et sur les perspectives personnelles d’activité dans les services et l’industrie manufacturière. Dans l'industrie, l'indice augmente de 4 points (96), et de 2 points dans les services et le commerce de détail (93).

Climat de l'emploi

L'Insee a également relevé que le climat de l'emploi continuait lui aussi sa progression pour le cinquième mois consécutif. L'indice est de 93 en septembre, soit 5 points de mieux qu'en août. Là aussi, on est loin de la moyenne de long terme (100). Cette amélioration du climat de l’emploi est principalement due à la progression du solde d’opinion sur les effectifs passés dans la plupart des secteurs (hors commerce de détail), en particulier dans les services hors intérim.


A découvrir