Climat : les Européens prêts à agir sans les Américains

2
Les pays signataires de l'accord de Paris s'engagent à contenir la
hausse de la température mondiale sous la barre des 2°C par rapport
aux niveaux préindustriels.

L’Amérique ne veut plus lutter contre le réchauffement climatique ? Tant pis, l’Europe se passera d’elle !

Deux destinées

C’est en substance le message envoyé par Angela Merkel, la chancelière allemande, à l’issue du G7. « Nous devons nous battre pour notre propre destin », a déclaré la chancelière allemande à Münich.

Donald Trump, le président américain, a à nouveau rejeté l’idée de s’investir dans la lutte contre le réchauffement climatique. Pire, il envisage même de retirer son pays des accords de Paris sur le climat. Il a déclaré qu’il prendrait « sa décision finale la semaine prochaine ».

Pour mémoire, l'accord de Paris, conclu en novembre 2015, vise à contenir la hausse de la température mondiale sous la barre des 2°C par rapport aux niveaux préindustriels. Mais Trump est convaincu que cet engagement freine la croissance économique américaine.

Une impasse ?

Les Européens se disent prêts à tirer toutes les conséquences de l’éventuelle désertion américaine, quitte à la jouer solo sur un sujet où la participation de tous les pays du monde est pourtant éminemment indispensable.

En France aussi, la rupture programmée laisserait des traces. « Je ne veux pas croire que Donald Trump veuille engager son pays dans une telle impasse » a affirmé Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique dans un entretien paru dimanche 28 mai 2017 dans Le Parisien.


A découvrir

Laure De Charette

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.

Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.