Si, si, les financiers peuvent être utiles à l'économie !

1973
Le club des Trente est né en 1973.

La finance est accusée de tous mes maux, c'est parfois justifié mais évitons les jugements univoques


Les financiers ont mauvaise presse, la profession est régulièrement décriée, l'actuel président de la République a désigné la finance comme son ennemi au cours de sa campagne. Ici même souvent nous dénonçons les grandes banques et les risques qu'elles portent, le capitalisme de connivence entre le système bancaire et l'Etat, et bien sûr la politique démentielle de planche à billets et de taux zéro de la Banque Centrale Européenne.

Cependant il ne faudrait pas tomber dans une généralisation trompeuse : les métiers de la finance sont indispensables au développement des entreprises, il faut en être conscient. Une association de financiers et de dirigeants se charge tous les ans de distinguer les meilleures opérations financières réalisées au bénéfice des entreprises, il s'agit du Club des Trente, et les prix étaient remis le 25 mai à la Chambre de commerce de Paris.

Deux catégories sont prises en compte, le financement et les fusions et acquisitions. La meilleure opération de financement est décernée à l'introduction en bourse d'Amundi le 12 novembre 2015, la plus importante depuis EDF. Cette société de 4000 salariés dont 2000 à l'étranger est le leader européen de la gestion d'actifs et fait partie du top ten mondial, les neuf autres étant américains, c'est dire sa performance. Les autres opérations retenues étaient une restructuration de la dette de Latécoère, l'émission de 350 millions d'euros de BSA (Bons de souscription d'actions) pour financer la croissance de Parrot, spécialisé dans les drones, et l'introduction en bourse d'Elis, une société de location-entretien d'articles de textiles et d'hygiène.

La meilleure opération de fusion et acquisition est décernée à Saint-Gobain qui a cédé sa filiale Verallia (spécialisée dans le conditionnement) à des conditions très intéressantes, les autres opérations étant l'acquisition de Jazztel par Orange, une acquisition permettant à Technicolor de devenir numéro deux mondial de la maison connectée, et Vinci qui remporte la première concession aéroportuaire du Japon.

Voici de très belles réussites entrepreneuriales rendues possibles par l'intervention de banques et d'avocats d'affaires. Toutes ces opérations complexes montrent qu'une ingénierie financière de haut niveau est absolument nécessaire aux entreprises industrielles et de services pour grandir et conquérir de nouveaux marchés. Ne l'oublions pas avant de passer une prochaine colère sur les "financiers".


A découvrir

Philippe Herlin

Philippe Herlin est économiste, Docteur en économie du Conservatoire National des Arts et Métiers, il a publié plusieurs ouvrages chez Eyrolles et rédige des chroniques hebdomadaires pour Goldbroker.

Il écrit tous les vendredis un article sur l'art et la culture vus à travers l'économie, et intervient ponctuellement sur d'autres sujets.

Son site : philippeherlin.com.