Collecte du Livret A : un montant « historique » et « excessif » en avril 2020

2,71 MILLIARDS €
En mars 2020, la collecte du Livret A avait été de 2,71 milliards
d'euros.

C’est un des chiffres les plus attendus, en termes économiques, surtout depuis que l’OFCE a estimé à 55 milliards d’euros l’épargne cumulée par les Français durant le confinement : combien de milliards ont-ils été placés sur les Livrets A et LDDS en avril 2020 ?

Entre 5 et 10 milliards d’euros épargnés sur le Livret A

Alors que le taux de rémunération n’est plus que de 0,50% depuis février 2020, les Français auront malgré tout massivement placé de l’argent sur leurs livrets défiscalisés. Selon Éric Lombard, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) interrogé par BFM Business le 14 mai 2020, la collecte du mois de mai sera « historique ».

Il ne s’en étonne pas, pourtant, la jugeant même « logique » : les Français n’avaient que très peu de possibilités de dépenser de l’argent puisque tout était fermé. Si le e-commerce continuait de fonctionner, ainsi que quelques services dont l’alimentaire, les tentations étaient bien moindres. Résultat : selon la CDC, la collecte du Livret A devrait être comprise en « 5 et 10 milliards d’euros » pour avril 2020. Du jamais vu.

Les Français ont beaucoup trop épargné

Si ce n’était guère la faute aux Français, confinés, que d’avoir épargné, grâce aux mesures mises en place par le gouvernement, et les salaires, bien qu’amputés de quelques dizaines d’euros, continuant de tomber sur le compte bancaire, pour Éric Lombard, cette collecte affiche un montant « excessif ». Les Français ont beaucoup trop épargné.

La consommation étant le moteur principal de l’économie française, le directeur général de la CDC espère que la majorité de ces milliards sera bien dépensée avec le déconfinement. Mais rien n’est moins sûr : les Français ont également compris que la crise économique ne fait que commencer et pourraient décider de conserver cet argent pour se créer un « bas de laine » et faire face aux coups durs qui pourraient les attendre dans le futur.

Ce n’est donc pas étonnant qu’Éric Lombard lance un appel au gouvernement. Il veut que « des incitations soient données pour que cette épargne ressorte des comptes bancaires et du Livret A pour consommer plus ».


A découvrir