Se teindre les cheveux augmente le risque de cancer du sein

9 %
La coloration augmente de 9% le risque de cancer du sein.

Se teindre les cheveux est mauvais pour la santé. Selon une étude publiée début décembre, les colorations capillaires augmentent le risque de cancer du sein. Explications.

Se teindre les cheveux augmente le risque de cancer du sein

Les risques de la teinture capillaire sont bien connus et l’on sait que la coloration peut provoquer de graves brûlures au niveau du cuir chevelu. Mais il ne s’agit pas de la seule conséquence sur notre santé. Selon une étude publiée dans l'International Journal of Cancer, le mercredi 4 décembre, les teintures permanentes augmentent le risque de cancer du sein.

L’étude a été réalisée par des chercheurs du National Institutes of Health qui ont fait appel à la participation de 46.709 femmes. Leur suivi a permis de démontrer que celles qui avaient les cheveux teints présentaient un risque supplémentaire de développer un cancer su sein (+9%). Autre découverte, ce risque est plus élevé chez les femmes noires.

Teinture des cheveux : mieux vaut la faire faire par un professionnel

Les chiffres sont particulièrement alarmants puisque l’enquête a révélé que la teinture permanente est associée à un risque de 45% plus élevé de cancer du sein chez les femmes noires. Pire, celles qui se teignent les cheveux fréquemment -toutes les cinq à huit semaines- présentent un risque de 60% plus élevé de cancer du sein.

Autre constat, les crèmes lissantes composées de produits chimiques augmentent également le risque de cancer du sein chez les femmes (+18%). L’étude souligne aussi que les colorations réalisées en salon de coiffure présentent moins de risques.

Aujourd’hui, le cancer du sein est le premier cancer chez la femme à la fois dans les pays développés et dans les pays en développement. En France, 58.459 nouveaux cas ont été recensés en 2018. À noter que les facteurs de risque connus du cancer du sein sont l’alcool et le tabagisme.

 


A découvrir