Combien de temps faut-il travailler pour acheter une voiture... ou se payer un café ?

1
Il suffit d'une seconde à Tony Parker pour se payer un café dans un
bar, contre 9 minutes, pour une caissière...

Selon que vous serez footballeur, chirurgien, pilote, PDG, cuisinier ou caissier, votre force de travail ne permet pas de vous faire les mêmes petits, ou grands plaisirs. 

C'est un brin démago, mais l'exercice a tout de même de réelles vertus pédagogiques. Réalisée par Bonial, la comparaison du pouvoir d'achat entre plusieurs catégories de salariés ou de professsions libérales français, donne des résultats très instructifs. 

Ainsi, un développeur informatique dispose d'un pouvoir d'achat deux fois supérieur à celui d'un caissier de supermarché. Remarquons au passage que Bonial, pour faire dans le politiquement correct, parle de caissier au masculin, quand bien même la profession est très fortement féminisée... Pour se payer un café, un développeur mobilise la richesse produite pendant 4 minutes de son temps de travail, quand un caissier ou donc, une caissière, en mobilise plus du double (8 minutes 57).  Edifiant ! Et l'international de basket-ball Tony Parker ? Il lui suffit de mobiliser une seconde de sa rémunération pour s'offrir le même café....

Salaire : mieux vaut être pilote que enseignant

Le comparatif réalisé par Bonial révèle également qu'il vaut mieux être développeur informatique, journaliste, pilote ou même chirurgien, plutôt qu'enseignant, si l'on ne s'intéresse qu'à la seule rémunération. Si l'on s'en tient à "l'indice café", l'enseignant consomme 6 minutes 30 de son temps de travail pour se l'offrir, au zinc, quand le chirurgien n'a besoin que de 90 secondes, le journaliste, moins de 4 minutes, et le pilote, 1 minute. Même le pompier (professionnel bien entendu) est mieux payé, en moyenne, que le prof : il se paye un café avec 5 minutes 30, soit une minute de moins, ou 15 % de temps en moins, que l'enseignant ! 

Un calcul pouvoir d'achat qui ne tient pas compte de la fiscalité

Mais le calcul de Bonial souffre à priori d'un écueil majeur : il ne s'intéresse qu'à la rémunération brute, sans tenir compte de la redistribution ! Or, en France, en moyenne plus d'un tiers du pouvoir d'achat des Français est fourni par les allocations en tout genres. Cela augmente mécaniquement le pouvoir d'achat des bénéficiaires, et réduit celui de ceux qui en sont exclus en raison de leur revenu fiscal de référence. De même, le poids de la fiscalité n'est pas pris en compte dans ces calculs.... 

METHODOLOGIE DE L'INFOGRAPHIE DE BONIAL PRÉSENTÉE CI-DESSUS
Sur la base des salaires annuels bruts, Bonial les a divisés par la durée légale du travail : 7h par jour, 35h par semaine, 134h par mois et 1 607h par an puis par 60 (minutes) et 60 (secondes). Un algorithme propriétaire permet alors de découvrir l’évolution des dépenses secteur par secteur en temps réel.

 


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également chroniqueur sur RTL. 

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France puis a passé 9 ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur, avant de fonder Economie Matin en 2004 puis de le céder à un fonds d'investissement espagnol en 2007. Après avoir créé plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), il a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il était rédacteur en chef, avant de relancer en 2012 EconomieMatin.fr sur Internet et sur mobile. 

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) et "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).