Comment bien choisir son avocat en ligne : nos conseils

Il ne suffit pas qu’un avocat en ligne soit inscrit à l’Ordre des avocats pour être compétent sur votre affaire. Ayez des critères solides de choix.

Avec internet, il n’est pas nécessaire de parcourir des dizaines de kilomètres pour voir un avocat. Ces professionnels offrent désormais leurs services en ligne. Mais lorsque vous tapez « avocat en ligne en France », 35 700 000 résultats apparaissent en moins de 3 secondes. A quel cabinet faut-il se confier parmi toutes ces options ? Il va falloir croiser plusieurs éléments afin de trouver l’avocat le plus efficace pour VOTRE affaire. Voici 5 conseils pour vous aider.

Vérifiez son inscription au Barreau

Le tout premier critère pour choisir un avocat, c’est de vous assurer qu’il est inscrit à l’Ordre des avocats. C’est cela qui prouve que le professionnel satisfait aux exigences de moralité et de capacité nécessaires à l’exercice de la profession d’avocat. Se confier à un avocat en ligne sans inscription au Barreau donc un risque. Et vous êtes probablement dans une arnaque.

Si vous tombez sur le site d’un avocat sérieux ou sur un site de référencement d’avocats, vous devrez pouvoir trouver un lien qui renvoie sur le site de l’Ordre des avocats sur lequel vous pouvez vérifier son inscription à l’ordre. Bien sûr, ce critère ne justifie pas la compétence du professionnel pour votre affaire.

Ne vous fiez pas uniquement aux recommandations

Faites attention à différencier le cabinet de l’avocat. Dans certains cabinets qui emploient plusieurs avocats, il arrive que le ou les avocat(s) qui font la renommée de ce cabinet quittent le cabinet à un moment donné. Vous ferez donc attention lorsqu’on vous recommande un cabinet, plutôt qu’un avocat avec un nom précis.

Par ailleurs, un avocat se choisit en fonction de ses compétences et de sa spécialité. Il arrive parfois qu’on choisisse un avocat parce qu’il a été efficace dans le traitement de l’affaire d’un collègue ou d’un parent. Pourtant, qu’un avocat ait été efficace dans une affaire de divorce n’implique pas qu’il le sera dans un litige relatif à un bien immobilier. A moins qu’il s’agisse d’une affaire vraiment banale, ne confiez votre affaire qu’à un avocat qui a la formation et la compétence requises pour la traiter.

Ne jugez pas les avocats aux tarifs qu’ils proposent

Même si les montants totalement dérisoires doivent vous mettre la puce à l’oreille, il ne faut pas considérer le montant des honoraires comme un critère principal de choix, au détriment des références et de la compétence du professionnel.

En général, les honoraires d’un avocat dépendent de plusieurs éléments tels que la spécialité, la réputation, les conditions d’exercice, la complexité des affaires à gérer, etc. De façon particulière, les consultations en ligne n’étant réservées qu’aux affaires très peu complexes, comme la contestation d’une infraction en droit routier ou encore un divorce par consentement mutuel, certains avocats en ligne peuvent donc appliquer des honoraires relativement faibles, comparés aux tarifs normaux.

Jaugez au premier contact

Dès que vous avez choisi un avocat en ligne, l’un des premiers paramètres à analyser, c’est d’abord sa disponibilité et ensuite sa conscience des enjeux de votre affaire. Un bon avocat doit vous poser quelques questions techniques pour mieux cerner l’affaire et vous décrire de façon claire ce qu’en impliquera le traitement.

Sa capacité à aborder la question de manière technique vous donnera une idée de sa compétence sur la question. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à chercher un autre professionnel.

Vérifiez ses dernières références

Les références sont des moyens efficaces et rapides pour appréhender la renommée d’un avocat et se faire une idée de sa performance sur des affaires d’une certaine nature. A la base, il est interdit aux avocats de publier le nom de leur client. Au demeurant, ils obtiennent de certains de leurs clients, la permission de révéler leur nom sur leur site internet, même si certains détails seront obscurcis. Vous veillerez donc à vérifier les références à vous assurant qu’il ne s’agit pas de vieilles références, mais de références relatives à des affaires fraîches.


A découvrir