Comment la newsletter peut-elle fidéliser votre clientèle?

Ces dernières années, la newsletter est devenue l’un des principaux moyens de garder un lien avec vos clients et de les tenir au courant des nouveautés.

La newsletter revient à la mode

Il y a de cela quelques années, le mail marketing bénéficiait d’une mauvaise image. Aujourd’hui, tout a changé et il revient sur le devant de la scène. Comment expliquer, alors, ce retournement ? Les médias les plus en vue du moment ont recours à ce type de dispositif et en ont même fait leur marque de fabrique, à l’image du site internet Gustave et Rosalie, ou du mini-journal brief.me, qui publie uniquement sous forme d’e-mail.

Découvrez cette méthode vieille comme le monde, mais qui prend aujourd’hui un tout autre visage, pour se moderniser et s’adapter à nos habitudes de consommation d’information.

Une newsletter, qu’est-ce que c’est ?

La newsletter est un mail envoyé à un groupe de personnes, ayant donné leur accord au préalable. Elle a pour but de leur fournir un contenu qui soit à la fois informatif et commercial. Envoyée régulièrement à vos clients, ou abonnés, la newsletter permet d’informer et de tenir au courant, en matière de nouveautés vos lecteurs. En effet, les newsletters sont là pour vous proposer des nouveaux produits de la marque que vous affectionnez, pour vous prévenir d’un évènement à venir, ou bien d’une promotion en cours chez le vendeur de vêtements que vous adorez et que vous suivez. 

D’un point de vue business, la newsletter est un excellent moyen de mesurer et d’analyser l’engagement de vos clients. Elle permet de garder le contact avec eux et de s’inviter dans leur quotidien. Grâce à une newsletter, vous encouragez les ventes et les visites sur votre e-commerce.

L’e-mail, le meilleur moyen de toucher la clientèle

À l’inverse des imprimés publicitaires ou des prospectus distribués dans la rue, la newsletter repose sur un principe de consentement. En effet, les personnes qui reçoivent les newsletters d’une entreprise ou d’une marque ont donné leur accord au préalable. Ils ont donc fait le choix de suivre l’actualité, et de recevoir des publicités. Qui plus est, le mail est un moyen sûr de garder le contrôle sur ce que l’on souhaite lire ou non. Une publicité qui nous intéresse ? On ouvre le mail, auquel cas nous pouvons le supprimer dans l’instant.

Une étude menée par Statista, montre d’ailleurs que 86 % des consommateurs aimeraient recevoir des emails promotionnels des entreprises au moins une fois par mois.

Cela s’explique par le fait que non seulement les marques les tiennent informés sur des produits qu’ils aiment et qu’ils achètent, mais elles proposent, en plus de cela, des promotions et des réductions en adéquation avec leurs goûts et leurs habitudes d’achat.

Comment la newsletter a su s’adapter à la nouvelle donne technologique

Il y a encore de cela quelques années, la newsletter était considérée comme passée de mode, inefficace, voire ennuyeuse pour ses lecteurs. Désormais, et grâce à quelques marques qui l’on remit au goût du jour, la newsletter arbore des airs de stratégies marketing à la pointe de la technologie.

En effet, avec l’arrivée du mobile et de ses nombreuses applications, les newsletters se sont modernisées et ont su s’adapter aux formats nouvelle génération.

On trouve aujourd’hui trois types de newsletters le plus souvent adressées aux abonnés. La newsletter à caractère promotionnel, d’abord, qui est envoyée principalement pour des occasions récurrentes comme les fêtes de fin d’année, l’arrivée du printemps, etc. Elles proposent des promotions sur des produits en lien avec le thème : « les vacances d’été approchent, c’est le moment ou jamais de commencer à réserver vos billets pour le Maroc » peut tout à fait répondre aux fonctionnalités d’une newsletter envoyée par une agence de voyages à ses clients. Ces messages peuvent être transmis par mail, mais également relayés sur les réseaux sociaux.

La newsletter à caractère exceptionnel, elle, peut venir d’un label, d’une association ou encore d’une marque organisant une soirée ou un évènement exceptionnel auquel les clients et les membres sont invités. Cela peut être une soirée d’inauguration, un lancement de produits ou une invitation à tester un nouveau service proposé par l’entreprise.

Enfin, la newsletter informative est destinée, comme son nom l’indique à partager des informations. Le plus souvent, ce sont des entreprises qui ont recours à ce type de newsletters. Cela peut concerner les nouveautés et changements en interne (arrivées, départs, nouveaux contrats signés…) ou en externe, afin de communiquer sur les dernières tendances ou les derniers logiciels de design, pour une entreprise de webmaster, par exemple.

Ce type de newsletter en a inspiré plus d’un puisqu’un média s’est lancé le défi de diffuser ses news, uniquement par ce moyen de communication là. En effet, Brief me. est un mini journal, sous la forme de newsletters. Il suffit que les gens s’abonnent pour recevoir tous les jours, à une heure précise, les nouvelles du jour détaillées et expliquées.

Cette façon révolutionne le format des newsletters afin de leur donner un tout autre enjeu. De nombreux autres médias se sont lancés dans l’aventure, comme Gustave et Rosalie ou encore Dojo, proposent des lieux à découvrir et des bons plans culinaires dans leur newsletter.


A découvrir