La concentration des richesses s'amplifie

2,5 MILLIARDS
Les milliardaires ont engrangé 2,5 milliards de dollars chaque jour de
2018.

Les 26 plus grandes fortunes mondiales concentrent entre leurs mains autant d’argent que les 3,8 milliards les plus pauvres sur cette planète. Une situation de plus en plus critique, déplore Oxfam.

La richesse mondiale est concentrée entre de moins en moins de mains. Le nombre de grandes fortunes possédant autant de richesse que les 3,8 milliards de personnes les plus pauvres sur Terre a été réduit quasiment de moitié entre 2017 et 2018 : ils étaient 43 en 2017, ils ne sont plus que 26 en 2018. Cette concentration des richesses creuse un peu plus le fossé entre les riches et les pauvres, explique Oxfam, ce qui a des conséquences négatives pour la lutte contre la pauvreté et pour l’économie ; plus globalement, elle « alimente la colère dans le monde ».

La colère dans le monde

Cette colère est bien visible en France, depuis le début du mouvement des « gilets jaunes », qui a eu le mérite de remettre cette question d’une redistribution plus juste des richesses au cœur des débats. Selon Oxfam, les milliardaires ont gagné 900 milliards de dollars l’an dernier, soit 2,5 milliards chaque jour. Tandis que la richesse de la moitié de la population la plus pauvre de la planète a chuté de 11%. Mais non seulement les plus riches voient leurs fortunes s’envoler, mais encore profitent-ils de taux d’imposition parmi les moins élevés.

Les riches toujours plus riches

Une situation absurde illustrée par l’organisation : sur un dollar d’impôt sur le revenu, quatre centimes seulement proviennent de la taxation de la richesse. Une meilleure imposition de la richesse permettrait aux gouvernements de financer les services publics offerts à tous, relève Oxfam qui donne un âtre exemple saisissant : l’Éthiopie consacre l’équivalent de 1% de la fortune de Jeff Bezos pour la santé. Le fondateur et patron d’Amazon est l’homme le plus riche du monde avec 122 milliards de dollars.


A découvrir