Confirmation du trou d'air de la croissance en 2018

2,3 %
En 2017, la croissance en France a été de 2,3%.

La croissance a marqué le pas l’an dernier. C’était attendu et même prévu aussi bien par les organismes internationaux que par le gouvernement, mais l’Insee a mis un chiffre sur cette réalité : la progression du PIB en 2018 a été de 1,5%.

Il ne s’agit que d’une estimation, mais elle vient confirmer le trou d’air qu’a connu l’économie française l’an dernier. Alors que la croissance avait été de 2,3% en 2017, la performance de l’Hexagone en 2018 est bien moindre, à 1,5% d’après l’Insee, qui confirme ainsi de précédentes prévisions. En revanche, c’est la douche froide pour le gouvernement qui avait tablé sur une progression du PIB de 1,7%, après l’avoir vue à 2%. Au quatrième trimestre, la croissance a été mesurée à 0,3%, ce qui est une surprise : l’Insee avait abaissé son estimation de 0,4% à 0,2%.

1,5% de croissance en 2018

Sur Twitter, Bruno Le Maire s’est réjoui de la solidité de la la croissance française, « malgré la dégradation de l'environnement international et le mouvement des gilets jaunes ». Les manifestations et les blocages de la fin d’année dernière ont eu un impact sur l’activité, mais pas autant que ce que les pouvoirs publics craignaient. « Notre politique donne des résultats », assure encore le ministre de l’Économie et des Finances. On verra ce qu’il en sera en 2019, car les perspectives ne sont pas réjouissantes.

Incertitudes économiques

La hausse du PIB de l’année dernière est essentiellement le résultat de l’acquis de croissance provenant de 2017, d’après les économistes qui estiment qu’en prenant seulement en compte la performance de 2018, la croissance n’est que de 1%. Le désordre dans l’économie mondiale, ainsi que la poursuite du mouvement des gilets jaunes ne sont pas de bon augure pour l’activité en France. Pour 2019, tout comme l’an dernier, le gouvernement a prévu une croissance de 1,7%. Au risque de se tromper cette fois encore ?


A découvrir