Changer votre matelas, le nouveau dada des start-ups de e-commerce

1,5 MILLIARD €
Plusieurs start-ups se sont lancées dans l'aventure de la vente de
matelas en ligne. A la clef, un marché de 1,5 milliard d'euros.

Décidément, la nouvelle économie s'attaque à tous les pans possibles et imaginables de l'ancienne. Dernière lubie de certaines start-up : disrupter les fabricants traditionnels, parfois séculaires, de matelas.

Vous allez rire (jaune) mais les statistiques sont implacables : on déménage plus souvent que l'on ne change de matelas, une fois en couple ! Oui, chose incroyable, le matelas du couple, qui est souvent un choix réalisé à deux, pensé comme un investissement, est ensuite oublié. Et va rester 20 ans en moyenne dans le foyer... 

Pourtant, là encore, les études sont formelles. le matelas, sur lequel l'on passe un bon tiers de sa vie, allongé, a une durée de vie limitée. Dans un monde idéal, il faudrait en changer tous les dix ans. Et si le matelas est de mauvaise qualité, d'entrée de gamme, ou encore, que ses utilisateurs souffrent de problèmes de dos, ou encore, de surpoids, il faut le changer plus souvent.

Un matelas doit être changé tous les dix ans maximum


Le problème, c'est que l'offre est pléthorique. Matériaux, face été face hiver, à ressorts, en mousse, à mémoire de forme, waterbed, à commandes électriques... Plus d'un client, en magasin, admet s'y perdre, et surtout, ne pas vraiment comprendre les différences en passant de l'un à l'autre, lors des essais ! 

En face la réponse des start-ups qui veulent conquérir rapidement 10 à 20 % du marché français de la literie, marché évalué à plus de 1,5 milliard d'euros, c'est le matelas universel. Un matelas en mousse, souvent, avec une fine couche de mousse à mémoire de forme, adapté à quasiment toutes les morphologies. Evidemment, traité anti-acariens, et autres joyeusetés. Côté prix, un tarif médian, fixe, determiné uniquement en fonction de la taille du matelas. Une offre rassurante pour le consommateur.

Argument massue, en prime : la possibilité de tester le matelas pendant 3 mois, voire, 100 jours chez certains. Si vous n'êtes pas content du matelas au bout du compte, vou pouvez le renvoyer gratuitement ! Dans les faits, il semble que peu de consommateurs ne rendent le matelas. Il s'y sont habitués...

Et vous, quel âge à votre matelas ? 

 


A découvrir