Conseils aux freelances et entreprises pour une collaboration optimale

830 000
L'an dernier, on comptait plus de 830 000 freelances en France.

Le constat est sans appel. D’une part, de plus en plus de personnes osent devenir freelances ou auto-entrepreneurs.

D’autre part, les entreprises, les startups et les TPE/PME ont besoin d’experts qualifiés pour réaliser des projets pour lesquels ils n’ont pas de ressources internes ou plus simplement parce qu’ils souhaitent avoir une nouvelle dynamique créative. Les mettre en relation pour qu’ils puissent travailler ensemble est aujourd’hui une évidence et Internet facilite cette connexion.

Mais avant de faire appel à un freelance ou avant de répondre à une mission lorsqu’on est auto-entrepreneur, il est bon d’avoir en tête quelques conseils pour que la collaboration soit optimale.

Freelances, les clés pour bien prospecter

Vous avez créé votre statut d’auto-entrepreneur et pouvez enfin réaliser votre rêve : devenir votre propre patron. Il ne vous reste plus qu’à aller démarcher vos futurs clients… mais avant de commencer à rechercher des missions, il est très utile d’avoir à portée de main divers « outils ». Préparez une adresse e-mail dédiée à vos missions, qui inspire confiance (évitez votre pseudo juju93@blabla.fr, qui ne fait pas très sérieux). La carte de visite traditionnelle est toujours pratique, lorsque vous croisez de futurs clients sur un salon professionnel. Elle doit être sobre et faire apparaitre votre identité, le nom de votre entreprise et surtout vos e-mail et téléphone professionnels.

Réfléchissez à une grille tarifaire et préparez en amont un devis type et une facture type (en-tête de votre entreprise, mentions légales, numéro SIRET, etc.) que vous n’aurez plus qu’à adapter en fonction de votre mission. Pour la facture, n’omettez pas vos conditions générales de vente (CGV) qui doivent indiquer très clairement prix, modalités de livraison, délais de livraison et frais associés à votre prestation. Si c’est nécessaire dans votre métier (créateurs, graphistes, etc.), prévoyez un contrat de cession de droits type.

Une fois votre devis accepté, la mission commence enfin ! Planifiez au mieux votre temps de travail. Tenez votre client informé du temps nécessaire pour votre mission, cela évitera bien des frustrations de part et d’autre. Il en va de même si vous « sentez » que les délais ne seront pas tenus, n’hésitez pas à tirer la sonnette d’alarme. Il est important aussi de savoir « recadrer » des exigences intenables. Disponibilité, rapidité et simplicité des procédures, votre force réside dans votre flexibilité ; c’est souvent pour cela que votre client a choisi un freelance. Mais n’oubliez toutefois pas de rester rigoureux : veillez à être bien organisé et à respecter vos délais.

Entreprises, ne perdez pas de vue vos objectifs

Vous avez fait le choix de faire appel à un indépendant pour sa capacité d’adaptation, sa réactivité et, bien évidemment, son expertise. En optant pour un freelance, vous devez également accepter les règles du jeu inhérentes à ces micro-entreprises. Principale contrainte : votre brief doit être précis, clair et détaillé. Demander qu’un logo soit « fun et sexy » ne signifie pas grand-chose… Prenez le temps d’expliquer à votre prestataire quel est l’ADN de votre entreprise, sa culture, toute information dont il a besoin pour répondre au mieux à vos attentes. Mettez un point d’honneur également à ne pas contacter votre freelance à n’importe quelle heure.

Travailler mieux ensemble

De nombreux outils de collaboration à distance sont disponibles. Trello, par exemple, est pratique pour travailler en équipe et partager des tableaux. Pour s’organiser correctement, et fixer un planning précis de livraison du travail, Google Calendar est également un outil à privilégier.

Que vous soyez freelance ou chef d’entreprise, ne partez jamais du principe qu’une collaboration est vouée à être un « one shot ». Écoutez l’autre partie, soyez ouvert et ne restez pas cloîtré dans vos habitudes afin de tirer le maximum de créativité et d’enseignement de cette collaboration. C’est une relation gagnant-gagnant basée sur l’échange, la créativité et la flexibilité qui permet à chacun de s’enrichir.


A découvrir

Laetitia Alcover

Laetitia Alcover est directrice générale de Kang.fr, qu'elle a co-fondé avec Nicolas Grumbach en 2012. Kang répond aussi bien aux besoins des particuliers que des PME qui sont à la recherche du meilleur spécialiste au meilleur prix et « à la demande ». Les conseils et services sont délivrés sur mesure par des « Masters », free-lances experts dans les domaines juridiques, création de contenu, traduction, son, graphisme, webmarketing, SEO et vidéo.